Articles

Ingrid Jean-Baptiste, fondatrice du Chelsea Film Festival
Madinmag, Portraits

Ingrid Jean-Baptiste, fondatrice du Chelsea Film Festival 

Fondatrice du Chelsea Film Festival, actrice, productrice, mannequin, créatrice de sa propre marque de vin, la martiniquaise Ingrid Jean-Baptiste s’est récemment fait remarquer dans le court-métrage Goyave, présenté aux Prix de Courts.

Portrait d’une épicurienne passionnée de culture.

Du journalisme au cinéma

Ingrid Jean-Baptiste a déjà quelques films à son actif en tant qu’actrice, une expérience dans le journalisme et une formation au Cours Florent et à l’école de théâtre The Lee Strasberg Theater and Film Institute quand sa vie bascule.

En 2012, un accident de voiture la contraint à faire une pause dans sa carrière d’actrice. Malgré la gravité de l’accident, elle est déterminée à contribuer au monde du cinéma et décide alors, avec sa mère Sonia, de créer le Chelsea Film Festival.

“L’idée m’est venue d’aider ces jeunes réalisateurs qui avaient besoin d’une plateforme internationale d’entraide, pour les mettre en lumière.”

Ingrid ne s’arrête pas là et créée également en 2017 la conférence “Women in Power“, destinée à donner de la visibilité aux femmes investies dans le 7ème art.

Depuis sa création en 2013, le Chelsea Film Festival a été maintefois primé et nommé parmi les meilleurs festivals d’Amérique du Nord par le média USA Today !

Ingrid Jean-Baptiste

Le Chelsea Film Festival 2019

Dédié aux films indépendants et aux jeunes réalisateurs du monde entier, le Chelsea Film Festival revient en 2019 pour sa 7ème édition, du 7 au 20 octobre à New York.

Courts-métrages, films, documentaires sont à découvrir pendant 3 jours de projections, avec notamment la participation de Stedman Graham, Mira Nair (productrice et réalisatrice indo-américaine) et Thuso Mbedu (actrice sud-africaine).

Ce sera également la deuxième édition du programmes de films israéliens et la troisième du programme de films caribéens du Chelsea Film Festival, avec le soutien du Martinique Promotion Bureau, du Ministère des Outre-mer et de la CTM.

Quatre films caribéens sont présentés cette année et notamment “Goyave” de Neneb, dans lequel joue Ingrid.

Un rôle dans le film “Goyave”

Début 2019, nous retrouvions Ingrid Jean-Baptiste dans le film GOYAVE, réalisé par Nènèb et produit par Christophe Agelan.

Dans ce court-métrage musical abordant l’épisode de la grève générale de 2009 sous un angle inédit, Ingrid Jean-Baptiste endosse le rôle d’une jeune femme martiniquaise mystérieusement (et musicalement) liée à un vieil homme béké.

Affiche du film Goyave dans lequel joue Ingrid Jean-Baptiste

Sélectionné dans plus de 9 festivals, le film GOYAVE est en compétition officielle à la Semaine du Cinéma Positif à Cannes et sera présenté le samedi 18 mai à 9h au Théâtre Alexandre III.

Le Chelsea Film Festival est également partenaire du 1er Pavillon Afriques du Festival de Cannes dans le cadre duquel Ingrid participera à une table ronde.

Twitter @IngridjbCFF
FB @ingrid.jeanbaptiste
www.chelseafilm.org

Related posts