fbpx

Articles

CFA Kalamus : L’insertion par le sport, soutenue par Tony Parker
Ils s’engagent, Karumag

CFA Kalamus : L’insertion par le sport, soutenue par Tony Parker 

Les 6 et 7 juillet, les jeunes du CFA Kalamus animeront, en Guadeloupe, un Village des sports et des loisirs.

Cette initiative d’insertion par le sport parrainée par Tony Parker a pour objectif de créer des ponts entre les jeunes et le monde professionnel. 

Propos recueillis par Willy Gassion 

Tony Parker, vous avez créé une académie au service de l’insertion professionnelle des jeunes ? 

Tony Parker : Je suis hyper sensible à l’avenir des jeunes et à la gestion des situations d’échec que le rêve du sport professionnel génère.

C’est pour cela qu’on a créé la TONY PARKER ADEQUAT ACADEMY (TPAA).

C’est un nouveau concept en France, basé sur 3 piliers :

  1. la passion
  2. la scolarité
  3. le lien avec le monde professionnel

Notre ambition, c’est d’aider chaque jeune à construire son projet de vie en lien avec sa passion.

Nous travaillons avec le CFA Kalamus aux Antilles pour accompagner et trouver des solutions pour les 95% des jeunes qui ne deviendront pas professionnels. 

Bernard Judith, vous êtes directeur du Kalamus, qu’est-ce-que le Kalamus TPAA Contest ? 

Bernard Judith : il s’agit du 1er rendez-vous de l’insertion par le sport animé par les jeunes apprentis du CFA KALAMUS qui se tiendra en Guadeloupe les 6 et 7 juillet. 

A l’origine, il s’agissait de mettre en place un tournoi de BASKET 3/3 sous le parrainage de Tony Parker qui se déroulerait sur 2 jours, mais l’implication des jeunes a été si importante que nous avons décidé de mettre en place un Village des sports et des loisirs sur 2 jours, gratuit avec un programme spécifique, dès 3 ans.

Au-delà de la mise en place du Village des sports, quel est l’enjeu du Kalamus TPAA Contest ? 

B. J. : Nous poursuivons deux démarches majeures :

  • Aider les jeunes éloignés du dispositif scolaire à avoir un métier et créer des passerelles entre ces jeunes et le monde économique, afin qu’ils ne soient pas en échec d’intégration.
  • Développer une relation de proximité avec les entreprises, c’est faciliter l’accès à l’emploi des jeunes, voire concevoir des modules au plus près des attentes des entreprises et ainsi créer un cercle vertueux.

Quel message aimeriez-vous faire passer aux acteurs économiques ? 

B.J. : Nous partageons avec Tony Parker la vision que l’action d’insertion a besoin du monde économique.

“Vous engager aux côtés des jeunes, c’est participer à une démarche sociale et solidaire, à une action durable pour l’insertion des jeunes.” 

Bernard Judith

Et vous Tony Parker, quel est votre message aux jeunes sportifs de Guadeloupe ?  

“Travail et persévérance ! Et surtout de bien se faire entourer pour garder les pieds sur terre.”

Tony Parker
CFA Kalamus
www.kalamus97.com

Related posts