fbpx

Articles

CTM : témoignages de bénéficiaires des Fonds Européens
Ils s’engagent, Madinmag

CTM : témoignages de bénéficiaires des Fonds Européens 

Les Fonds Européens ne se destinent pas qu’aux grands projets d’investissement.

Focus sur ces aides à l’échelle des TPE et PME locales.

Propos recueillis par Mathieu Rached 

Les Fonds Européens constituent une véritable opportunité pour les porteurs de projets de créer leur entreprise, développer leur activité, faire grandir leur structure.

Gérés par la Collectivité Territoriale de Martinique et l’Etat pour la période 2014-2020, les Fonds Européens s’adressent à tous ceux dont le projet s’inscrit dans un modèle de « croissance intelligente, durable et inclusive », axe prioritaire du programme 2014-2020.

Ainsi, entreprises, associations, exploitants agricoles, professionnels de la mer ou encore collectivités peuvent prétendre aux différents fonds existants (FEDER, FEADER, FSE, FEAMP).

Partage d’expérience avec Jessica Piejos-Emica et Abdoul Djire, deux chefs d’entreprise bénéficiaires. 

Abdoul Djire, fondateur de la pépinière « Le monde des
végétaux » en 2005 et bénéficiaire du FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) pour un montant de 272 000 €

Que propose « Le monde des végétaux ? »

La pépinière s’étend sur 21 hectares à Ducos et compte plus d’une centaine d’espèces végétales.

Nous avons pour projet de développer le concept et l’offre d’agro-tourisme avec à la fois la production de fruits et la découverte des plantes du pays. 

Pourquoi avoir fait appel aux Fonds Européens ?

L’objectif était de pouvoir rénover et moderniser l’exploitation.

L’attribution des Fonds Européens nous a permis de concrétiser notre projet : rénover l’existant, nous équiper d’un tracteur, d’une camionnette… et améliorer la productivité de l’exploitation.

Ça a rendu possible ce qui paraissait impossible et nous encourage en perspective de développement.

Quels conseils donneriez-vous à un porteur de projet souhaitant faire appel aux Fonds Européens ?

(sourire) La patience peut-être ?

Je dirais qu’il faut savoir faire confiance à l’accompagnement mis en place pour le montage du dossier.

“Nous avons été très bien suivis et conseillés jusqu’à l’obtention de l’aide… Chacun son métier !”


Jessica Piejos-Emica, fondatrice de IDEA, bénéficiaire du Fonds FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) pour un montant de 251 661 € sur un projet de 503 521 €

Quelle est votre activité ?

Nous sommes experts en montage d’armatures métalliques pour béton, depuis la fondation jusqu’à la toiture.

Nous intervenons notamment dans la construction du « squelette » de bâtiments parasismiques comme sur le chantier Lycée Schœlcher.

Pourquoi avoir fait appel aux Fonds Européens ?

Le BTP est un secteur très concurrentiel. Nous avions sollicité un financement des Fonds Européens pour pouvoir investir dans de nouvelles machines, suivre le rythme des marchés et maintenir notre équipe au complet.

Nous entamons ainsi une phase de modernisation technique avec notamment la possibilité de suivre en temps réel notre production. 

Quels conseils donneriez-vous à un porteur de projet souhaitant faire appel aux Fonds Européens ?

“On l’entend souvent et c’est une réalité : l’accompagnement pour le montage du dossier est absolument capital.”

D’ordinaire, notre comptable se charge seul des dossiers de financement.

Pour le cas des Fonds Européens, il a été assisté par un cabinet de conseil et de l’équipe d’appui aux porteurs de projets de la CTM, pour présenter un dossier irréprochable. Ça a marché. 

Pour en savoir plus sur les Fonds Européens :
www.europe-martinique.com

D’autres témoignages ici.

Related posts