fbpx

Articles

CAAG : apprendre à maîtriser son véhicule et sa sécurité sur la route
Guyamag, Karumag, Madinmag, Talent des pros

CAAG : apprendre à maîtriser son véhicule et sa sécurité sur la route 

Permettre aux conducteurs d’apprendre à mieux contrôler leur véhicule, quelles que soient les circonstances, c’est le défi que se lance la commission auto du CAAG à travers une nouvelle opération de prévention routière. 

Propos recueillis par Karen Goldar

Depuis trois mois, Jacques-Antoine Cabrisseau, responsable des sinistres auto chez GFA Caraïbes, est aussi responsable de la Commission Auto du Comité des Assureurs des Antilles-Guyane.

Sa mission ? Concevoir et assurer la promotion d’actions de prévention routière afin de sensibiliser les assurés de la zone Antilles-Guyane aux dangers de la route. 

Vous êtes personnellement engagé dans la sécurité routière depuis plusieurs années. Pouvez-vous nous présenter cette nouvelle opération ?

Jacques-Antoine Cabrisseau : En tant qu’assureur, je suis convaincu que nous pouvons et devons aller plus loin que la théorie.

J’ai déjà organisé plusieurs journées de sensibilisation aux dangers de la route.

Cette année, la Commission auto du CAAG a décidé de s’associer au Safe Park afin d’encourager nos assurés à suivre une formation à la sécurité routière innovante.

Simon Jean-Joseph, le fondateur de ce centre inédit en Martinique, est un ancien pilote automobile.

Nous nous sommes rencontrés sur les circuits il y a plusieurs années et il bénéficie d’une expertise incontestable à la conduite automobile.

J’ai déjà eu l’occasion de travailler avec lui sur d’autres opérations et nous avons donc réfléchi ensemble à un partenariat pour permettre à nos assurés de profiter de cette formation à la conduite en sécurité.

« Je pense qu’il est essentiel que les gens comprennent les raisons d’un accident pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. »

À travers cette formation, nous souhaitons faire en sorte que les conducteurs :

  • réalisent ce qu’est une perte de contrôle de véhicule
  • qu’ils en ressentent toutes les sensations
  • surtout, qu’ils s’entrainent à bien réagir dans une telle situation.

Nous espérons vraiment qu’un grand nombre de nos assurés adhérera à ce projet et nous leur proposons d’ailleurs de bénéficier de remise sur leurs cotisations sur présentation d’un certificat de fin de stage. 

Apprendre à reprendre le contrôle de son véhicule, concrètement, ça se passe comment ?

Outre la formation, Safe Park propose des sessions d’entrainement de trente minutes sur un circuit sécurisé, en présence d’un instructeur et à bord d’un véhicule électrique équipé de pneus recouverts d’enveloppes.

Résultat : en ne roulant qu’a 30km/h, ils simulent des situations de perte d’adhérence qui arriverait à 90km/h : aquaplaning, pneus lisses, virages dangereux….

Pour en avoir moi-même fait l’expérience, je peux vous assurer que les sensations fortes sont garanties.

Cela permet de mieux connaitre son véhicule mais aussi de mieux se connaitre. C’est une grande prise de conscience. 

Mieux former les conducteurs, quel intérêt pour les assureurs ? 

Il est essentiel pour nous d’avoir un maximum de conducteurs de qualité, des conducteurs conscients et responsables.

Aujourd’hui, si vous avez un accident, vous augmentez le montant de vos cotisations mais vous pouvez aussi, à terme, contribuer à faire augmenter celles de tous les autres assurés.

Ce sont alors les bons conducteurs qui payent pour les mauvais comme on l’entend souvent.

Un accident de moto grave se chiffre par exemple à plus d’un million et demi d’euros.

Plus il y a d’accidents, plus il nous est difficile, en tant qu’assureur, de proposer à nos bons conducteurs une baisse de leurs cotisations et de rester compétitifs dans les tarifs que nous proposons.

Cette nouvelle opération est donc parfaitement complémentaire de toutes les actions théoriques que nous menons en parallèle.

Elle est donc proposée à l’ensemble des assurés de notre réseau.

La Martinique sera la première à en bénéficier, mais nous envisageons déjà de la proposer dans les meilleurs délais sur l’ensemble de la zone Antilles-Guyane afin d’en faire profiter le plus grand nombre d’assurés.

CAAG
Jacques-Antoine Cabrisseau
0696 41 53 23
ja.cabrisseau@gfa-caraibes.fr

SAFE PARK
Noemie Millon Devigne
0696 53 19 81
www.safe-park.fr

Related posts