fbpx

Articles

Le CESECE Guyane redessine la carte du territoire
Actualités, Guyamag

Le CESECE Guyane redessine la carte du territoire 

Pour trouver des réponses pragmatiques aux grands défis à venir, économiques, sociaux et environnementaux, comme ceux ayant trait à la culture et à l’éducation, le tout nouveau CESECE Guyane se voit désormais confier des nouveaux domaines d’intervention. 

Une nouvelle assemblée composée du CESER et du CCEE

C’est d’abord une assemblée renouvelée qui s’appuiera sur l’expérience de certains membres déjà présents dans les anciennes instances consultatives du CESER et du CCEE.

Mais elle est également marquée par un renouvellement important de ses conseillers : soit 70% des membres qui n’appartenaient pas en effet à aucune des deux assemblées précédentes.

Cette toute jeune assemblée est en outre composée de 73% d’hommes et de 27% de femmes, ce qui constitue une avancée dans le sens de la parité. 

C’est aussi le reflet des aspirations guyanaises.

Notre conseil a pour vocation de mettre son expertise au service de la Collectivité Territoriale de Guyane sur l’ensemble des grands dossiers actuellement en débat sur le territoire.

Fort de cette représentativité de la société civile, nous sommes désormais un acteur incontournable de la démocratie locale. 

Observateur vigilant des réalités et des mutations à l’œuvre dans l’ensemble du territoire et de la société guyanaise, l’assemblée consultative naissante se veut un lieu de débat et de réflexion chargé de réaliser des études sur les grandes problématiques du territoire guyanais. 

Dans une approche résolument pragmatique, il se donne pour objectif d’apporter des éléments de réponses aux défis qui se présentent à travers des diagnostics précis et des analyses prospectives.

Les recommandations qu’il formule sont le reflet d’une prise de position partagée par la majorité des instances qui le composent.

L’implication et le rôle du CESECE Guyane au sein de la commission ad hoc issue du congrès des élus de Guyane, « Projet de société Guyane » 

L’implication du CESECEG au sein de la commission ad hoc intitulée « Projet de Société Guyane » est d’autant plus significative qu’elle représente la société civile dans toutes ses composantes.

Par conséquent, sa participation effective et surtout constructive en tant qu’outil institutionnel, positionne le CESECEG comme un acteur incontournable au sein de cette commission.

En effet, son investiture est une formidable opportunité d’intégrer et de mettre en exergue l’ensemble des attentes et besoins de la population guyanaise.

Enfin, le CESECEG intervient en toute impartialité car dénué de toute influence partisane.

Le CESECEG se place comme « la caisse de résonnance institutionnelle et populaire » au service de la population Guyanaise. 

C’est au cours de la dernière réunion de bureau du premier semestre 2019 que le président de la commission cadre de vie, politique de la ville, loisirs et sports, Jean-Marc AIMABLE, représentant le CESECE Guyane et la présidence au sein de la commission « Projet de Société Guyane » a expliqué aux membres le rôle du Cesece et présenté l’état d’avancement des travaux de la commission en mettant l’accent sur l’engagement et la participation du conseil.

Il a présenté les points suivants sur lesquels le CESECE Guyane mettra l’accent : 

  • Formuler un diagnostic général de la situation de la société
  • Remise en cause du fonctionnement de la société guyanaise
  • Dynamiser les secteurs de la sécurité, la santé, l’éducation et l’immigration au travers des préconisations
  • Exprimer les différents points de vue 
  • Apporter des réponses et des résolutions dans un document stratégique
  • Diffuser l’information auprès de la population guyanaise

Les engagements du CESECE

Le Conseil s’est illustré par un engagement à trois niveaux : 

1er niveau : La création d’une plateforme numérique interactive avec pour objectif de permettre à tous les membres de travailler communément, sans contrainte temporelle et logistique.  

2e niveau : La contribution au développement d’une méthode structurée sur le plan rédactionnel avec d’une part la rédaction d’un préambule structuré et consensuel et d’autre part la rédaction d’un développement structuré en trois parties :

  • Société (quelle vision sociétale partagée) 
  • Développement économique (quel modèle économique adapté)
  • Gouvernance (quel changement institutionnel et/ou statutaire, le plus réaliste et adapté) 

3e niveau : La contribution au développement d’une planification de travail permanente par des rencontres officielles toutes les 5 semaines en plénière et une réunion de travail hebdomadaire annexe et en groupe distincte.

Dans une démarche et une méthode participative du CESECEG, nous nous inscrivons dans une approche pragmatique et méthodique.  

Installation de quatre nouveaux conseillers au sein du CESECE Guyane

Au cours de l’assemblée plénière du 05 juin dernier, la présidente Ariane Fleurival a tenu à saluer le départ des conseillers qui depuis le début de cette mandature, par leurs implications au sein des différentes instances de travail dans lesquelles ils officiaient ont participé activement à l’action du conseil.

Les nouveaux conseillers ont souhaité intégrer les différentes instances de travail afin d’apporter leurs contributions et celles des organisations qu’ils représentent. 

  • Au titre de la section Économique, Sociale et Environnementale 

Pour le collège 1, les entreprises et activités professionnelles non salariées, Rosaline Camille -Sidibe du Grage, en qualité de représentant des Employeurs et entrepreneurs / Filière agriculture, en remplacement d’Émile Saint-Jean. 

Pour le collège 4, les organismes qui participent à la qualité de l’environnement, développement durable et solidaire et animation du cadre de vie, Roland Eve du Gepog, en qualité de représentant des organismes de l’environnement / connaissance et conservation des oiseaux et des milieux et éducation à l’environnement, en remplacement de François Jeanne. 

  • Au titre de la section Culture, Education et Sports 

Pour le collège 2, les organismes qui participent à la vie éducative, à l’enseignement, à la recherche et à l’innovation, Laure Verneyre du Gis-Irista, en qualité de représentant des organismes de recherche et innovation, en remplacement de Annaïg Le Guen.

Pour le collège 4, les organismes qui participent à la vie sportive, Robert Palombi du Comité territorial olympique et sportif de Guyane – CTOS anciennement dénommé Crosguy en qualité de représentant de la Promotion de l’olympisme, en remplacement de Jean-Claude Mariema, démissionnaire.

Dossier réalisé et rédigé par Marthe PANELLE-KARAM, Délégue du CESECE Guyane, avec le concours de Jean-Marc AIMABLE

Related posts