Des maisons modulaires et mobiles en utilisant des containeurs recyclés ? Cela semble compliqué. Pourtant, le concept est simple : commandez votre maison modulaire G&House et elle sera livrée chez vous.

Vous déménagez ? Votre maison vous suit. G&house est un projet créé par trois cousins, des profils distincts, mais une vision commune. Une entreprise familiale, créée par des Guyanais pour les Guyanais.

Une maison modulaire en conteneurs, une réponse aux enjeux du logement en Guyane ?

C’est lors d’un voyage à Londres que Damien, Léonard et Loïc constatent la multi-utilité des containeurs : « À Londres, il y a plusieurs constructions à base de conteneurs, mais plutôt dans la restauration ou dans les services », raconte Loïc Bonifacie, l’un des créateurs, qui vit dans la capitale britannique depuis quelques années.

Même si l’insularité ne fait pas partie du territoire guyanais, comme le croyait le président, il n’en reste pas moins que le vaste littoral guyanais dispose d’un port maritime très important, avec plus de 60000 containeurs traités par an selon l’Insee. « On se demandait où allaient ces containeurs une fois qu’ils ne servaient plus aux ports maritimes ».

De retour en Guyane, Damien et Léonard constatent les enjeux liés au logement : de l’espace à perte de vue mais des maisons individuelles peu abordables, ne répondant pas au besoin de la population…

« C’est à partir de ce constat que nous avons décidé d’étudier la possibilité de créer des maisons modulaires en utilisant des conteneurs ». 

Construction sur-mesure

En dépit de la crise, l’entreprise a vu son activité commencer à croître en avril 2020. « En tant que nouvelle entreprise, elle n’a pas directement été touchée par la crise. »

Le bon démarrage pourrait aussi s’expliquer par le marketing de l’entreprise : « Nous sommes plutôt présents sur les réseaux sociaux. Les clients sont curieux et veulent avoir un aperçu de ces maisons si atypiques. La fait d’avoir dans l’équipe un photographe-vidéaste facilite le travail de marketing de notre marque sur les réseaux sociaux », raconte Loïc.

En ce qui concerne le fonctionnement de l’entreprise, Loïc explique qu’il se fait en trois étapes. « Premièrement, une fois qu’ils ont fini leur tour du monde, nous récupèrons les conteneurs pour les déposer dans notre espace de stockage qui se trouve à Kourou. »

Ensuite, pas de place pour l’obsolescence programmée ! G&House s’attèle à un travail de renforcement de la matière.

« Les conteneurs sont réhabilités pour les rendre plus résistants. Avec cette technique, la durée de vie augmente de 15 ans voire plus. Au final, une G&House peut durer jusqu’à 50 ans. »

Vient ensuite l’aménagement. « Nous réalisons le design d’intérieur et l’architecture en interne. Nous faisons également appel à un bureau d’étude pour la partie structurelle. Nous essayons d’apporter toutes nos connaissances et de donner quelques idées, mais nous n’hésitons pas à faire appel à nos partenaires pour la logistique, l’architecture, et pour les questions juridiques. »

« En ce qui concerne nos formules, le client a une multitude de possibilités et d’options : meublé, terrasse, étage… Nous pouvons utiliser plusieurs containeurs… On s’adapte aux goûts et besoins du client ! »

« Nous proposons également des « modèles standards », le client fait sa commande et nous déposons sa maison modulaire sur son terrain. En plus des habitations, nous construisons également des bureaux. »

Un projet d’ampleur environnemental

S’il est vrai qu’il y a beaucoup à faire en ce qui concerne la sensibilisation environnementale – les plages, les criques et les zones vertes étant souvent polluées par les visiteurs -, le discours sur la responsabilité écologique prend une place essentielle chez les acteurs de tout domaine confondu.

« Quand nous créons une entreprise, il est encore rare que la protection de l’environnement soit l’élément déclencheur. Pour nous, c’est important de mettre cet aspect de l’entreprise en avant, car cette sensibilisation est une part essentielle de notre ADN », affirme le manageur qui travaille dans le secteur des énergies vertes actuellement.

En plus de recycler des conteneurs en leur donnant une deuxième vie, la marque propose des maisons-containeurs avec en option : les panneaux solaires. 

L’entreprise vient d’acquérir le label “Produit en Guyane”. Loïc raconte que ce type de label est important pour les entreprises locales. « Cela prouve notre ancrage avec notre pays. »

« Nous pouvons proposer une construction locale avec le concept, la main d’œuvre, le marché, les matériaux… et tout cela de chez nous. Pourquoi chercher ailleurs, si nous pouvons le trouver ici ? »

Les trois mousquetaires guyanais ? 

Ils sont nés dans la même décénie et ont grandi ensemble en Guyane, ce qui leur a permis de créer un lien d’amitié depuis la jeunesse. En ayant un parcours scolaire entre la Guyane et l’étranger, tous les trois ont eu l’opportunité de voyager et d’apprendre à observer le monde sous d’autres angles.

Léonard, qui a le profil le plus artistique des trois, est réalisateur de formation. Damien est entrepreneur et Loïc, financier de formation. « Nous sommes différents, mais complémentaires, comme un puzzle ».

Même s’ils travaillent dans des métiers différents, ils ont décidé de créer une entreprise commune et d’apporter chacun leur expertise. « C’est vrai qu’au début nous avons dépensé beaucoup d’énergie car chacun avait encore son métier à côté, et durant plusieurs années, ce n’était pas évident. »

« Mais pour nous c’est plus qu’une entreprise : proposer des maisons modulaires et sur-mesure à coût abordable, faites par des Guyanais pour les Guyanais ; travailler sur un projet d’ampleur environnementale ; ou encore créer des postes pour le développement de notre économie, c’est pouvoir partager toutes nos connaissances pour un bien commun ».

G&house
+594 594 10 60 26
info@gandhouse.fr
Facebook @gandhouseoff
Instagram @gandhouse