Au Prêcheur, à l’initiative du Maire, Marcellin Nadeau, le projet de Karib’Cultur intègre le dispositif “C’est mon patrimoine !”, qui permet à des jeunes de 6 à 18 ans, éloignés de la culture, de découvrir le patrimoine durant les vacances scolaires.

Quel est le concept ?

Régina Van Puyenbrouk, Présidente de Karib’Cultur : La galerie Karib Design, spécialisée dans les céramiques d’inspiration amérindienne, a voulu amplifier son approche en faveur de la promotion de l’identité amérindienne dans la Caraïbe. La création de la plateforme Karib’Cultur va permettre de développer des actions culturelles et pédagogiques auprès d’une vingtaine de jeunes du Prêcheur (des garçons et des filles de 10-12 ans). Et ce, en vue de les accompagner pour s’approprier une partie de leur patrimoine, en particulier celui de l’Anse Couleuvre. Il s’agit de leur faire prendre conscience de la richesse patrimoniale, historique et environnementale de leur commune.

« L’objectif est de donner aux enfants envie de découvrir, protéger et transmettre à leur tour leur patrimoine. »

Visite 3D de l’îlet Ramier

Fidèle à son idée de départ de lyanné Caraïbes (KAR), histoire (IS) et quotidien (KO), l’association Karisko lance une application de visite 3D de l’îlet Ramier, basée sur une reconstitution historique. A partir de la modélisation de la carte de l’ilet, elle a conçu une visite scénarisée qui s’étale sur la période 1500 à 1850.
« L’idée était de ne pas laisser cette matière première uniquement aux scientifiques, mais donner l’accès à tous », sourit le fondateur de l’association, Marcel Rapon. Il sait que c’est par une anthropologie pratique de leur patrimoine « que les jeunes comprennent que c’est un héritage d’une exceptionnelle richesse ».
Comme tout patrimoine historique et environnemental, ce tremplin ou booster est porteur d’épanouissement individuel et collectif. Ici, avec la visite ludique 3D soutenue par la DAC, c’est une nouvelle manière de visiter l’ilet et de se saisir de son histoire, « qui pourra faire naître de l’intérêt et aussi de l’activité autour de l’îlet ».

Concrètement, qu’est-ce qui est prévu ?

Une demi-journée sera consacrée à une balade contée en mer, une autre à un atelier pédagogique visant la fabrication d’un carnet de voyage (dans l’espace, le temps)… Ces sessions mêlant spectacle vivant, arts plastiques, culture générale, histoire et sciences naturelles et protection du site, seront complétées par l’organisation d’une chasse au trésor sur l’ensemble du territoire du Prêcheur.

A lire également | Comment initier les jeunes martiniquais à l’archéologie ?

Quels effets ces activités pourront avoir sur les jeunes ?

Les ateliers veulent développer la sensibilité, la créativité, la motricité, la curiosité, la tolérance, tout en comportant une dimension à la fois civique et historique. Il s’agit d’amener les enfants à ressentir la satisfaction, le plaisir, la fierté d’avoir réalisé une production, de la garder, de la montrer, d’en parler, de l’exposer en leur faisant prendre conscience de l’importance de leur patrimoine. Leur donner envie de le découvrir, de le protéger et de le transmettre à leur tour.

Karib’Cultur
0696 89 88 14
Samedi de 9h à 13h
En semaine sur rendez-vous
www.karibcultur.com