Articles

Lions Club International : une exposition dédiée aux non-voyants
Actualités, Karumag

Lions Club International : une exposition dédiée aux non-voyants 

Lina Labbé, présidente du Lions Club Guadeloupe Marina et le plasticien Alain Lacki sont à l’initiative d’une collecte de fonds pour l’Union départementale des aveugles de Guadeloupe (UDAG).

Explications avec Marvyn Martol, second vice-gouverneur Lions Club District 63 Antilles-Guyane.

Par Chantal Bigay

Lina Labbé et Marvyn Martol du Lions Club
Lina Labbé et Marvyn Martol

Une collecte de fonds a été organisée au profit de l’UDAG… 

Marvyn Martol : Tout d’abord, une exposition « Mondes Intérieurs » du photographe plasticien Alain Lacki, a eu lieu du 19 au 21 mars au Fort Fleur d’Epée.

Le public a pu faire l’expérience de la découverte d’une œuvre dans l’obscurité, uniquement par le toucher et appréhender le monde des non voyants.

Puis, au Golf international de Saint-François, le 23 mars, une vente aux enchères des œuvres a été organisée.

Elle a été orchestrée par Maître Christophe Lucien, commissaire-priseur, actionnaire de l’Hôtel des ventes Drouot. La vente aux enchères s’est également déroulée en « Drouot Live » sur Internet, afin de permettre aux collectionneurs du monde entier de pouvoir enchérir en direct.

C’était la première fois que cette institution se déplaçait dans la Caraïbe et nous avons bénéficié de toute son expertise et de son rayonnement mondial.

L’artiste, Alain Lacki, a mis à notre disposition vingt-huit œuvres. Sans lui, toute cette opération n’aurait pu avoir lieu.

Peinture d'Alain Lacki à l'exposition du Lions Club organisée avec l'UDAG en Guadeloupe
Oeuvre du plasticien Alain Lacki

Pourquoi l’UDAG ?

La question des aveugles en particulier et de la vue en général est une des causes que nous soutenons depuis toujours.

Nous avions construit une piste de déambulation et hélas, aujourd’hui, cet équipement est inexploitable. Les locaux de l’UDAG sont régulièrement vandalisés.

La situation chaotique a poussé le Lions Club Marina à lancer cette campagne pour, à la fois, sensibiliser la population, alerter les pouvoirs publics et récupérer des fonds pour aider au réaménagement des locaux situés à Petit Pérou aux Abymes.

Marvyn Martol du Lions Club Antilles-Guyane

Quelles sont les priorités du Lions Club International ?

Nous avons cinq thèmes prioritaires :

  • l’environnement
  • le diabète
  • la vue
  • la misère
  • le cancer pédiatrique

Nous menons des actions comme le tournoi de tennis qui s’est tenu en février-mars, une collecte de radios pour nous permettre de récolter des fonds, ainsi que des sessions de dépistage du diabète dans les centres commerciaux ou des villages santé, des conférences

Related posts