Articles

Cabinet Morton & Associés : l’expertise de l’avocat Jacques Witvoet
Karumag, Talent des pros

Cabinet Morton & Associés : l’expertise de l’avocat Jacques Witvoet 

Droit de la construction, des baux ou de la propriété… En trente ans d’exercice, l’avocat Jacques Witvoet est passé maître en la matière.

Par Cécile Bonnet Faget

C’est en 1987 que Jacques Witvoet obtient son certificat d’aptitude à la profession d’avocat.

Après un séjour dans l’océan Indien, le jeune Breton s’inscrit au barreau de Quimper et se spécialise dans le droit public. Sa rencontre avec Maître Jane Morton Nimar à Paris sera déterminante.

Aspirant à d’autres horizons, il quitte sa Bretagne natale en 1989 pour rejoindre le cabinet que l’avocate guadeloupéenne a fondé à Pointe-à-Pitre avec son mari Maître Louis Gabriel Morton.

D’abord collaborateur, il est associé à la SCP Morton en 1993.

Vous accompagnez depuis trente ans l’expansion du cabinet Morton. Comment expliquez-vous ce succès ?

Jacques Witvoet : Quand j’ai intégré le cabinet, son activité était principalement orientée vers le droit de la famille, le droit public et le droit administratif.

Au fil des années, il s’est ouvert à d’autres spécialités et j’ai participé avec mes associés, à son développement.

La combinaison de nos compétences, de nos qualités et de nos différences nous a permis de consolider sa structure et de l’adapter aux besoins de la clientèle et à la modernisation inéluctable de notre profession.

Par ailleurs, nous veillons toujours à consacrer le temps nécessaire pour prendre en commun les décisions impliquant la vie de notre cabinet, ainsi que son avenir.

Nous avons notamment créé des départements en fonction de nos domaines d’expertise, afin de pouvoir apporter, avec le concours de nos avocats collaborateurs et de nos assistants, les meilleurs services à nos clients.  

Jacques Witvoet du cabinet Morton & Associés en Guadeloupe

Comment considérez-vous votre rôle d’avocat ?

Beaucoup imaginent que notre métier consiste uniquement à assurer la défense de nos clients. En réalité, notre profession a beaucoup évolué et nous passons aujourd’hui autant de temps à les conseiller pour leur éviter un contentieux, qu’à les défendre devant les tribunaux.

Cette tendance se vérifie dans toutes les disciplines du droit et c’est dans l’intérêt des justiciables.

En droit comme en toutes choses, mieux vaut prévenir que guérir ! 

Ainsi, je partage mon temps entre l’accueil des clients, l’étude des dossiers, la préparation des actes de procédure et les audiences devant les tribunaux.

À cela, s’ajoute un travail de terrain conséquent qui est spécifique à mes domaines d’intervention.

Depuis votre arrivée dans le cabinet Morton, vous avez développé de nouvelles compétences et vous êtes aujourd’hui responsable de plusieurs départements…

En effet, je suis en charge de trois départements :

  • le droit de la construction

En ce qui concerne le droit de la construction, nous intervenons essentiellement pour le compte d’architectes ou de bureaux d’études (la SCP Morton est l’avocat de la Mutuelle des architectes français pour la Guadeloupe) ce qui m’amène à beaucoup me déplacer sur site pour assister nos clients dans le cadre d’expertises judiciaires.

Nous traitons aussi les demandes des particuliers qui ont besoin de conseil avant de réaliser leur projet, ou qui cherchent à obtenir réparation dans le cadre de contentieux.

  • le droit des baux

En matière de baux, notre rôle consiste principalement à assister nos clients, particuliers et professionnels, dans la rédaction de leurs contrats (civils, ruraux ou commerciaux) et à régler des litiges entre propriétaires et locataires.

  • le droit de la propriété

Le département du droit à la propriété traite essentiellement de questions relevant des droits existants sur des terrains ou des bâtiments, des problématiques de bornage, de prescription trentenaires ou de servitude. 

Comment comptez-vous faire face aux procédures toujours plus complexes qui caractérisent le droit ?

Avec mes associés, nous avons toujours su trouver les ressources humaines et matérielles pour nous adapter aux évolutions de la société en valorisant l’expérience acquise, l’actualisation de nos connaissances, la maîtrise des nouvelles technologies et la cohésion de notre équipe.

MORTON & ASSOCIES
30 rue Degrés – 97110 Pointe-à-Pitre
0590 82 32 45
cabinet@morton-avocats.fr
www.morton-et-associes-avocats.fr

Commentaire Facebook

Related posts