Articles

La mobilité des jeunes  ultramarins, analyse de NQT
Actualités des réseaux, Guyamag, Karumag, Madinmag

La mobilité des jeunes ultramarins, analyse de NQT 

Si la question de la mobilité sur les îles est posée à des personnes n’ayant jamais vécu sous ces latitudes, instinctivement des images de plages et de soleil leur viennent à l’esprit.

Mais ces questions ne s’établissent pas uniquement sur des données météorologiques. Ainsi, qu’en est-il pour les jeunes Ultramarins ? Sont-ils toujours attirés par le fait de travailler sur leurs terres natales ? 

Si l’on se penche plus sérieusement sur la question de l’attractivité d’un territoire, trois facteurs sont généralement admis par les salariés et les dirigeants :

  • la qualité de vie et l’environnement
  • l’accessibilité et le réseau de transport
  • le dynamisme et la création d’emploi.

C’est sur la question de l’emploi et des jeunes diplômés que nous nous pencherons plus en détails.  

Un moindre retour au pays

Premier constat, 40% des jeunes natifs de Martinique et de Guadeloupe vivent dans l’Hexagone contre 25% de l’ensemble de la population.

D’autant plus que la part des personnes diplômées augmente avec l’élévation du niveau de formation dans l’Hexagone comme dans les DOM.

Après leur formation en métropole ou ailleurs, tous les jeunes diplômés ne choisissent pas forcément le retour au pays. 

Une inadéquation entre les offres d’emploi et les formations

Un second constat cette fois-ci sur les jeunes diplômés ayant fait le choix de poursuivre leurs études aux Antilles ou en Guyane.

Malgré des taux de chômage importants en Outre-mer, les entreprises locales ont du mal à recruter des profils qui correspondent à leurs attentes avec une faible diversité des diplômes acquis.

D’autant plus qu’une grande partie de l’emploi cadre est un marché caché, les jeunes ne connaissent pas le tissu local et manquent de réseau. 

NQT et le parrainage professionnel

Pour aider ces jeunes diplômés, l’association NQT met en place un système de parrainage. Ainsi, les collaborateurs de nos entreprises mécènes s’engagent à accompagner les jeunes diplômés dans leur recherche d’emploi.

Ils partagent ainsi avec eux leur expérience et connaissance du tissu local, du marché du travail, des métiers qui recrutent et leur ouvrent leur réseau professionnel. 

NQT valorise aussi le réseau d’entreprises qui s’engagent sur le territoire métropolitain afin de sensibiliser les jeunes originaires de l’Outre-mer aux opportunités dans leurs départements d’origines. 

Analyse de Laetitia de Jaham, déléguée régionale DOM de NQT

Laetitia de Jaham
06 96 51 22 32
l.dejaham@nqt.fr
www.nqt.fr

Commentaire Facebook

Related posts