fbpx

Articles

Simon Vainqueur relève les défis de la CMAR Guadeloupe
Dossier spécial, Karumag

Simon Vainqueur relève les défis de la CMAR Guadeloupe 

Simon Vainqueur, président de la CMAR, se veut à la tête d’une chambre consulaire à la hauteur des défis.

Assainir les finances et être au rendez-vous de la fibre optique sont des priorités incontournables. 

Par Ori Ménel

« Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître ! » s’exclame Simon Vainqueur.

Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Guadeloupe depuis le 1er mars 2018, il fait référence à Fabienne Youyoutte sacrée récemment Meilleur Artisan de France.

Il savoure particulièrement cette réussite car c’était la toute première fois que la Guadeloupe, incarnée par l’artisan chocolatier de Pointe-à-Pitre, concourait à cette distinction nationale.

Une initiative CMAR Guadeloupe et BRED Banque populaire.

Le parcours atypique de Simon Vainqueur

Le président aime les challenges.

Trait de caractère hérité de son passé de spécialiste des courses d’endurance dont il détient un record pérenne, celui du 1000 m juniors.

Pensionnaire de l’équipe de France, il figura honorablement au championnat du monde militaire de cross en Allemagne (1986-1987).

L’homme s’est forgé en suivant un parcours professionnel singulier.

Après un bac G2, Simon Vainqueur devient sergent dans l’armée de l’air.Post conscription, il est taxi.

Choix professionnel dont il tire rétrospectivement fierté : « C’est un bon départ car à vingt-trois ans j’acquière mon premier appartement en Métropole. »

Fils de boucher, il embrasse ce métier dont il a une maîtrise empirique avant de véritablement se former.

Il fut enseignant à l’Université Régionale des Métiers de l’Artisanat à Desmarais Saint-Claude.

Actuellement boucher-charcutier-traiteur, il possède deux entreprises dont une en gérance, pour libérer du temps consacré à la chambre consulaire.

Simon Vainqueur, de la CMAR Guadeloupe

Faire mieux avec moins

Simon Vainqueur transpose son tempérament de sportif à la CMAR en insufflant un management dynamique et pugnace, malgré des restrictions budgétaires causées par la nouvelle législation.

Au président d’énumérer : « Le Conseil régional, principal bailleur, est désormais partiellement privé de ses prérogatives financières et doit réduire la voilure.

En modifiant le fichier fiscal des artisans assujettis à l’impôt foncier jusqu’ici reversé à la chambre, l’Etat nous ampute d’une manne de quatre-cent-soixante-mille euros.

Il faut ajouter la dette globale de neuf millions d’euros laissée par la précédente équipe et dont nous avons déjà remboursé environ quatre millions en seulement un an et demi de mandature ».

Pourtant ni fatalisme ni pessimisme dans le groupe qui nous reçoit dans une salle de l’annexe du Raizet.

Outre le président, il y a là Patrick Hubert, le 2e vice-président de la chambre, Etienne Déméa, directeur du Centre de Formation des Apprentis CFA de l’URMA, Jean-Luc Pierrot, responsable de la formation continue. Olivier Lunion, chargé de développement économique à la direction du DE, Kelly Guesde, responsable des affaires juridiques-promotion com-munication et Nadira Déby, stagiaire affaires juridiques-promotion communication.

Tous martèlent la mission d’accompagnement, d’encadrement, de formation et de conseil de la  CMAR Guadeloupe auprès de ses dix-sept mille artisans tenus à l’obligation légale d’adhésion.

Ce dernier semestre, les fichiers enregistrent le nombre record de neuf-cents nouveaux inscrits.

« La chambre prend sa mission à bras le corps. Elle doit satisfaire l’attente des artisans et être en phase avec le terrain » affirme Patrick Hubert.

Jean-Luc Pierrot renchérit : « La CMAR doit relever le défi de la fibre optique ».

La Région a en effet chargé SFR d’équiper 70% du territoire sur vingt-cinq ans.

Ceci suppose une main d’œuvre qualifiée issue de formations assurées par la chambre consulaire. 

Les prochaines actions de la CMAR Guadeloupe

  • Symposium, à URMA Desmarais, à Saint Claude, le 27 septembre 2019
  • BATIMAT, salon dédié aux métiers du bâtiment, à Paris, et visite de chantier en Autriche : du 30 octobre au 10 novembre 2019.
  • 2e édition de Terre en fête, à Petit-Canal du 29 novembre au 1er décembre 2019.
  • Sélection des dossiers Stars et Métiers (candidature pour le titre de Meilleur Artisan de France), CFA du Raizet, du 17 septembre 2019 jusque fin décembre 2019.
CMAR Guadeloupe
cmarguadeloupe.org

Related posts