fbpx

Articles

« Orange is the new green », pour des festivals éco-responsables
Ils s’engagent, Karumag, Madinmag

« Orange is the new green », pour des festivals éco-responsables 

A travers ce concept initié l’an dernier et renforcé cette année, Orange œuvre pour des festivals éco-responsables et le respect de l’environnement, en incitant les participants de trois événements phares des vacances aux Antilles – le All Day In Music Festival, le Tour des Yoles et le Baccha Festival – à adopter une démarche de festivalier éco-responsable.

Partenaire incontournable de plusieurs dizaines d’évènements aux Antilles-Guyane, Orange a choisi d’aller plus loin dans son engagement sociétal.

Au-delà de l’action de communication, l’entreprise s’inscrit dans une logique vertueuse, découlant de sa politique de responsabilité sociétale et environnementale, dite « RSE ».

Partie intégrante du plan stratégique, cette politique a pour objectif de créer durablement de la valeur pour chacun et pour la société toute entière.

Elle s’appuie sur trois leviers de performance durable parmi lesquels figure la transition énergétique et écologique.

All Day In et BACCHA deviennent des festivals « éco-responsables » 

Avec l’aide de deux associations de bénévoles, Les Connexions pour All Day In et Pure pour Baccha, Orange a mis en place des patrouilles qui ont récupéré les déchets produits pendant les deux festivals.

Pour ADI, ces déchets ont même été triés, Orange ayant financé trente collecteurs de tri et trente poubelles de 360 litres, afin de permettre aux festivaliers d’effectuer une première démarche éco-responsable.

Charte de Orange pour des festivals éco-responsables

Au total, six tonnes de déchets ont été collectés et triés par les vingt-cinq bénévoles de Guadeloupe, satisfaisant le premier point de la charte des green engagements du festival initiée par Orange.

En parallèle, plus de 10 000 gobelets réutilisables ont été fournis aux festivaliers de Guadeloupe et de Martinique, pour respecter la seconde clause de cette même charte.

Des bornes de rechargement solaire et des récepteurs de mégots ont également été mis à la disposition du public. 

Une campagne de sensibilisation, en somme bien perçue par la cible, puisque Orange a obtenu 6 574 signatures électroniques de festivaliers s’engageant à agir de manière éco-responsable en Guadeloupe et 8 049 en Martinique via un dispositif hôtesses/ tablettes tactiles.

Un Tour des yoles plus propre

Pour sa 16ème année de collaboration avec la Fédération des yoles pour l’organisation du Tour, Orange, à travers sa démarche #Orangeisthenewgreen, a mis en place deux dispositifs de récupération et de revalorisation des déchets.

Dispositif de tri flottant installé par Orange sur le Tour des Yoles
  • Sur l’eau, le dispositif « mer propre » a permis la mise en place d’une poubelle flottante de tri, itinérante sur les zones de mouillage après la course.

Une patrouille maritime était chargée de sensibiliser les plaisanciers à la protection de l’environnement marin et les inciter à utiliser la borne de tri flottante.

Atelier réalisé sur le Tour des Yoles par Orange is the new green
  • Sur terre, l’atelier « tout se transforme » a donné naissance à une fresque géante réalisée par l’ensemble des visiteurs, sous l’égide d’une plasticienne, à partir de déchets collectés au fil du tour. 

Au total, ce ne sont pas moins de 1 250 personnes qui ont participé à la création de la fresque et près de 4 tonnes de déchets qui ont été récupérés.

La préservation de nos îles étant l’affaire de tous, toutes ces actions étaient soutenues par une campagne de sensibilisation pour encourager le plus grand nombre à adopter les bons gestes. 

C’est une démarche nouvelle qu’Orange prévoit d’approfondir l’an prochain sur les éditions 2020 de ces évènements incontournables des grandes vacances aux Antilles, au vu des résultats encourageants et de la nécessaire implication de chacun pour la préservation de notre environnement. 

Related posts