fbpx

Articles

Le CFL, le futur de la parité en Guadeloupe
Actualités des réseaux, Karumag

Le CFL, le futur de la parité en Guadeloupe 

Le Comité des Femmes Leaders (CFL) est une entité de l’UDE MEDEF Guadeloupe qui rassemble des femmes entrepreneures.

Entretien et exploration du futur de la parité en Guadeloupe
avec Nathalie Soufflet, présidente du CFL.

Qu’est-ce que le CFL et pourquoi a-t-il été créé ?

Nathalie Soufflet : L’année dernière, lors de la journée de la femme, l’UDE MEDEF Guadeloupe a organisé un grand déjeuner avec plus de 80 participantes.

« Plusieurs femmes cheffes d’entreprise ont demandé la création d’un comité les rassemblant. »

C’est ainsi qu’est né le CFL qui permet à ces femmes de partager leurs expériences, d’enrichir leur réseau et de développer leurs projets d’entrepreneuriat.

Quelles sont ses actions ?

Nous organisons des rencontres débats avec des associations comme FORCES mais aussi avec des personnalités comme la sénatrice Victoire Jasmin ou encore la chercheuse Stéphanie Mulot.

Nous mettons en place également des rencontres écoles entreprises et nous créons des partenariats par exemple avec le rectorat et avec l’association « Les Premières de Guadeloupe ».

« Nous réfléchissons aussi à la faisabilité de projets structurants, comme la mise en place de crèches d’entreprise. »

Enfin nous sommes actuellement en discussion avec deux banques afin de faciliter l’accès au financement pour les projets de nos adhérentes.

Vous êtes présidente de ce comité. Quel est votre parcours professionnel et pourquoi cet engagement ?

Je suis arrivée en Guadeloupe il y a trente-cinq ans, puis je suis repartie dans l’Hexagone pour faire des études dans l’informatique.

Quand je suis revenue sur l’île, je n’ai pas trouvé de travail dans ma branche.

J’ai donc participé à la création d’une société de commission de transport.

J’ai rapidement gravi les échelons et je suis devenue gérante de cette société en 2005.

J’ai dû me battre pour arriver à cette place dans un secteur majoritairement dominé par les hommes, et de ce parcours découle mon engagement au sein du CFL.

A lire aussi
. Le MEDEF s’engage contre le sexisme et pour l’égalité professionnelle
. Les Bizness Mam ont du talent et toujours plus de projets
. Actualités et projets 2019 de l’UDE MEDEF Guadeloupe

Quels sont les efforts à mettre en place pour améliorer la parité homme – femme en Guadeloupe ?

Le regard de notre société doit changer.

Les femmes guadeloupéennes d’aujourd’hui doivent être le « poto mitan » de notre économie, au côté des hommes. 

De plus, elles ont aussi la charge de devenir actrices à part entière de notre tissu institutionnel en briguant des mandats dans les différentes instances de Guadeloupe. 

Enfin avec les adhérentes du CFL, nous devons être des « role model », pour toutes celles qui n’osent pas se lancer dans l’entrepreneuriat mais aussi pour toutes les jeunes collégiennes ou lycéennes de notre territoire afin qu’elles aspirent à des carrières dignes de leurs ambitions.

UDE MEDEF Guadeloupe
FB @uniondesentreprises

Related posts