À l’occasion de la Semaine des métiers du tourisme, le restaurant, la table de Léna à Jarry a pris une tout autre couleur le jeudi 21 mars dernier. Zoom sur une nouvelle technique de recrutement avec le « Restaurant éphémère », mis en place par France Travail.

Texte de la rédaction – Photo Siméa Luperon, France Travail

Une brigade de 16 demandeurs d’emploi occupe le bar, la salle et les cuisines du chef Claude Strazel pour un recrutement en situation réelle, encadrés par l’équipe du restaurant. Sous l’œil attentif de 6 employeurs, restaurateurs de la zone industrielle de Jarry, ils élaborent un repas complet et effectuent le service pour ces recruteurs transformés en clients lors de cette opération hors du commun. À la clé : des entretiens d’embauche pour leurs besoins immédiats.

Découvrir des candidats en situation réelle pour envisager leur recrutement

Ce recrutement atypique et innovant n’en est pas à son premier essai en Guadeloupe. Il fait suite à 6 éditions sur l’ensemble du territoire dont une à Saint-Martin au sein du restaurant gastronomique La Villa Hibiscus. Adapté à tout type d’établissement, le « Restaurant éphémère » a été lancé au départ dans l’hexagone, à destination des demandeurs d’emploi de longue durée pour attirer vers les métiers de la restauration et dévoiler des potentiels. C’est également un moyen de recrutement direct particulièrement adapté au secteur de la restauration, en besoin de main d’œuvre.

Lire Aussi | AISTM : Prévention et santé au travail

Un secteur qui recrute

La filière hôtellerie-restauration se place parmi les secteurs les plus pourvoyeurs d’emploi en Guadeloupe, en contribuant à près de 13 % des projets de recrutement pour 2023. Au cours des 12 derniers mois, plus de 1 200 offres ont été diffusées pour des postes dans la restauration sur le territoire, pour près d’autant d’embauches réalisées. Cependant, la filière fait également face à des tensions de recrutement liées à un manque d’attractivité et d’adéquation entre l’offre et la demande. Chef cuisinier, serveur, commis de cuisine, barman, plongeur… le secteur propose une grande diversité de métiers qui ont également leur exigence.

Révéler des vocations pour un recrutement qualifié

Face à ces enjeux, réinventer les modes de recrutement en les adaptant aux besoins des filières est une des réponses apportées par France Travail. Au-delà du classique CV, le « Restaurant éphémère » permet aux candidats de démontrer de manière visible et concrète leurs compétences, leurs aptitudes et leur motivation et peut ainsi révéler des vocations. La mise en situation réelle offre notamment l’opportunité aux profils débutants, éloignés de l’emploi ou en reconversion, de faire leur preuve et d’accéder directement à l’entretien, là où le CV peut parfois être une barrière. Dans ce cas, France Travail accompagne de manière personnalisée les employeurs pour aider à former les candidats manquant de compétences. Le restaurant éphémère est également un véritable atout pour l’attractivité des restaurants partenaires, en leur offrant la possibilité d’ouvrir et de faire découvrir leurs établissements aux candidats potentiels.

recrutement

Lire Aussi | France Travail, le nouveau Pôle Emploi

Investir dans la formation pour consolider ses recrutements
France Travail accompagne les employeurs à renforcer leurs équipes. Pour accélérer le processus de recrutement, l’Action de formation préalable au recrutement et la préparation opérationnelle à l’emploi individuel (AFPR/POEI) sont deux dispositifs de formation clés qui offrent aux entreprises la possibilité de former spécifiquement les candidats en vue du poste à pourvoir :
• L’employeur forme le candidat sur le poste de travail pour qu’il ait, dès l’embauche, les compétences minimales requises.
•France Travail construit avec l’employeur un parcours sur mesure adapté au poste, au candidat et à l’organisation de l’entreprise.
•Avec les aides à la formation, les futurs salariés peuvent bénéficier jusqu’à 400 heures de formation. Le coût de la formation est pris en charge par France Travail.
Retour d’expériences
Chef Claude Strazel
« Ce sont des métiers pour lesquels on travaille sur de l’émotion, du ressenti, du goût, de la tendance. Des métiers de passion certes, mais qui doivent être viables économiquement, donc avec une exigence. »
Arthur, barman
« C’est une bonne opportunité, plutôt que de réaliser des essais dans plusieurs établissements, ils sont tous réunis au même endroit. J’ai déjà pu échanger avec plusieurs employeurs. J’espère être sélectionné par certains pour ensuite faire mon choix. » 
recrutement

France Travail Guadeloupe & Iles du Nord
Site Web France Travail Guadeloupe et Iles du Nord
Facebook @FTravail.971
X @FTravail_971