Articles

Caribsky d’Air Antilles : Et le ciel des Caraïbes devint plus grand
Dossier spécial

Caribsky d’Air Antilles : Et le ciel des Caraïbes devint plus grand 

Serge Tsygalnitzky, directeur général d’Air Antilles Express, explique comment Caribsky est en passe de révolutionner le trafic régional aérien inter-îles. 

Par Cécile Bonnet Faget

Quel est l’objet de Caribsky ?

Serge Tsygalnitzky : Les îles des Caraïbes sont une véritable invitation au voyage et les compagnies aériennes y sont légion. Pourtant, il est toujours difficile de se rendre d’un bout à l’autre de l’arc antillais, faute de connexions adaptées.

Caribsky est né sous l’impulsion de trois compagnies aériennes reconnues – Winair, Liat et Air Antilles – qui ont décidé de mettre leurs forces en commun pour faciliter les déplacements dans la région et développer les échanges inter-îles.

Ce principe de code-share permet à chacun des opérateurs de délivrer des billets pour l’ensemble des destinations desservies par les autres membres de l’alliance.

À titre d’exemple, Caribsky permettra à Air Antilles de commercialiser des billets pour se rendre à Trinidad depuis Pointe-à-Pitre ou Fort-de-France via la Barbade, alors même que le second tronçon du voyage est opéré sur un vol de la compagnie Liat. 

Qu’est-ce que cela change concrètement pour les voyageurs ?

Les clients bénéficient pour les destinations de billets moins chers qu’auparavant (car moins taxés), mais surtout d’un bien meilleur service.

De la réservation du billet à la livraison des bagages en passant par l’enregistrement, tout est plus simple :

  • un interlocuteur unique pour tout le voyage
  • des cartes d’embarquements remises à l’enregistrement du premier vol
  • des connexions optimisées
  • un transfert automatique des bagages à chaque escale

Nous espérons que ces nouvelles conditions vont participer au développement touristique de la région.

Air Antilles offre déjà l’accès à six nouvelles destinations depuis le mois de mars, et vingt autres sont prévues d’ici la fin de l’année.

Combien de temps aura été nécessaire pour mener à bien ce programme ?

Dix-huit mois d’étroite collaboration entre nos trois compagnies ont été nécessaires avant de mettre en place la première liaison.

Il s’agissait notamment d’interconnecter nos systèmes informatiques et de définir les nouvelles procédures à appliquer pour la réservation des billets, l’exploitation partagée des vols et la facturation réciproque de nos services.

Cette étape terminée, nous devons, pour chaque nouvelle destination, travailler en concertation avec la compagnie partenaire, les aéroports et les états concernés, pour garantir la fluidité du trafic et obtenir les autorisations nécessaires.

La mise en œuvre du projet aura nécessité trois ans de travaux, et n’aurait pas pu se faire sans la contribution du programme Interreg Caraïbes.

Air Antilles Express
0 890 648 648
www.airantilles.com

Commentaire Facebook

Related posts