fbpx

Articles

Man’ Nicol : une nouvelle façon de déguster le boudin
Dossier spécial, Madinmag

Man’ Nicol : une nouvelle façon de déguster le boudin 

Man’ Nicol, qui produit l’un des meilleurs boudins de Martinique, s’est retrouvé sous les feux des projecteurs le 21 juin dernier lors de la cérémonie de remise des Prix de l’innovation du PARM – 2019.

L’entreprise a reçu le prestigieux trophée dans la catégorie « Plaisirs et Saveurs », pour le goût et l’originalité de sa nouvelle recette au giraumon.

Jean-Marc Gabriel et Nicole Walter nous disent tout de ce succès.

 Par Cécile Bonnet Faget

Quelle est l’histoire de l’entreprise Man’ Nicol ?

Jean-Marc Gabriel : Nicole et moi étions salariés dans la même entreprise de transformation de poisson lorsque celle-ci a fermé en 1999.

Nous avons décidé de nous associer pour monter notre propre entreprise, spécialisée dans la fabrication de boudin.

“Nous avons mis au point plusieurs recettes et en 2001, nous avons créé la société Man’ Nicol.”

Aujourd’hui, l’entreprise emploie neuf salariés et produit trois tonnes de boudin par semaine :

  • du boudin noir créole
  • du boudin blanc nature
  • au poisson fumé, à la crevette, au lambis, à la morue
  • au giraumon

Comment avez-vous eu l’idée de cette dernière recette ?

Nicole Walter : Nous participons tous les ans à la foire agricole de Rivière-Pilote.

En 2016, les organisateurs avaient choisi comme thème le giraumon et nous avons pensé que cela pourrait être l’occasion de créer un produit original.

Toute l’équipe de Man’ Nicol a été mise à contribution pour élaborer une recette de boudin au giraumon, et on peut dire que notre création a remporté un vif succès : les cinquante kilos que nous avions préparés se sont écoulés en moins de deux heures.

“Devant l’engouement de la clientèle, nous avons décidé de rajouter cette nouvelle spécialité à notre gamme.”

Boudin végétarien au giromon, innovation de l'entreprise Man' Nicol

Qu’est-ce qui vous a amenés à présenter le produit au Prix de l’innovation 2019 ?

J-M. G : Nous sommes en lien permanent avec le PARM qui accompagne les entreprises agro-alimentaires locales dans l’amélioration des produits et le respect des nouvelles normes.

Lorsque nous avons appris que le PARM organisait ce concours, encouragés par les clients qui plébiscitaient le produit pour son goût et son originalité, nous l’avons présenté dans la catégorie « Plaisirs et Saveurs » sans trop y croire…, et finalement, nous avons emporté le prix.

A votre avis, qu’est-ce qui a fait le succès de ce produit ?

N.W : Nous avons reçu énormément de compliments sur notre recette, mais au delà du goût, les consommateurs ont apprécié de découvrir une nouvelle façon de déguster le giraumon.

Car si ce légume est très présent dans la tradition culinaire locale, personne encore en Martinique ne l’avait proposé sous forme de boudin.

En dehors de ses qualités gustatives, le boudin au giraumon est aussi, à l’instar de tous nos produits, un plat sain et un produit 100% local (excepté une partie du boyau naturel que nous sommes contraints d’importer faute de production suffisante en Martinique).

Que représente cette victoire pour Man’ Nicol ?

J-M. G : Avant tout, c’est une grande fierté pour l’ensemble du personnel et nous remercions toute l’équipe qui s’est impliquée à 100% dans cette aventure.

A travers ce prix, le PARM reconnaît notre savoir-faire et notre capacité à innover et progresser.

Cela nous donne encore plus d’ambition et nous encourage à proposer de nouvelles recettes.

Cette récompense est aussi un formidable levier de développement commercial pour Man’ Nicol.

Les boudins au giraumon représentent actuellement 5% de notre production.

Grâce aux nouvelles étiquettes « Prix de l’innovation 2019 », nous espérons doper les ventes dans les mois qui viennent.

Et où peut-on déguster ces fameux boudins de giraumon ?

N.W : Man’ Nicol dessert tous les réseaux de distribution :

  • grandes surfaces
  • grossistes
  • hôtel-restaurants
  • collectivités
  • et vente directe le week-end dans deux stations-service : la station Vito de l’aéroport Aimé Césaire et la station Esso de Sainte-Thérese.

Alors n’hésitez pas à venir nous y rencontrer : nous sommes présents tous les samedis, dimanches et jours fériés de 7h à 13h. 

MAN’ NICOL
Abattoir départemental
Place d’Armes
97232 Le Lamentin
0596 51 23 70
contact@man-nicol.fr 

Related posts