fbpx

Catégorie : Talent des pros

Karumag

AGV déménagements: les trois drôles de dames 

Aurélie, Gladys et Valéry ont fondé AGV une société spécialisée dans le déménagement.  Par Willy Gassion  Aurélie Lemesre, Gladys Gomanger et Valéry François ont bousculé le monde du déménagement. A la fois différentes et complémentaires, mais guidées par une même ambition, ces trois drôles de…

Le Métro - martinique - un (grand) air de Paris
Madinmag

Le Métro: un (grand) air de Paris 

Un nouveau restaurant thématique casse les codes et nous projette dans une Brasserie-Bar parisienne. Par Mathieu Rached   Le propriétaire est un fan de restaurants. Un observateur attentif et un client exigeant à chacun de ses voyages. Du coup, de son propre aveu, « transporter…

Boko Koncept
Madinmag

Boko Koncept: 100% fait maison 

La cantine du midi a une recette imparable. Tout y est fait maison, présenté et servi dans des bocaux en verre. Par Mathieu Rached  C’est l’œuvre d’un pâtissier de métier. Passé par de grandes maisons comme Le Nôtre, traiteur reconnu en Martinique, il a conçu…

Frédéric AUBANEL Chef de corps du RSMA
Madinmag

RSMA, l’école de la réussite 

Un dispositif unique de formation professionnelle et d’insertion, adapté au territoire et aux entreprises. Propos recueillis par Mathieu Rached  L’école de la deuxième chance ? Ne dites pas ça au lieutenant-colonel Frédéric Aubanel. Depuis le mois de juillet, il est le chef de corps du…

Madinmag

ANTEL PRESENCE: un soutien au quotidien 

Face au vieillissement croissant de la population en Martinique, le maintien à domicile apparaît comme l’une des meilleures solutions. S’appuyant sur cette réalité, ANTEL PRESENCE propose une offre afin d’aider et de soutenir les personnes âgées, malades, en situation de handicap ou isolées. Propos recueillis…

URBAN TATOO tagouage guadeloupe
Karumag

URBAN TATOO : t’as tout d’un beau tatoo 

Ou comment Jean-Philippe Urie, conseiller en gestion de patrimoine, est devenu Inkypass, artiste tatoueur. Propos recueillis par Cécile Bonnet Faget Comment êtes-vous devenu tatoueur ? Jean-Philippe Urie : J’étais conseiller en développement de patrimoine quand j’ai fait la rencontre d’un tatoueur installé au Bas-du-Bourg. A l’époque, je…