fbpx

Articles

8 astuces pour être Zéro Déchet et écolo au bureau
Boîte à outils

8 astuces pour être Zéro Déchet et écolo au bureau 

Adopter un mode de vie zéro déchet, économe en énergie et plus respectueux de l’environnement passe aussi par le bureau.

Pour faciliter la transition et réduire les déchets produits par votre entreprise, voici 8 pistes de changements simples à faire, à la fois au niveau individuel et avec votre équipe.

1. Apporter sa gourde / son thermos / son mug

emmener-mug-bureau
Artem Sapegin via Unsplash

Vous avez sans doute une bonbonne d’eau au bureau, avec ses timbales en plastique à disposition. Sauf que ces gobelets ne se recyclent pas; pas plus que ceux en papier pour les boissons chaudes, car ceux-ci sont recouverts d’une fine couche de plastique.

Pour éviter de créer des déchets et dans le même temps, réduire les dépenses de la boîte, apportez votre propre gourde pour l’eau et votre mug pour les boissons chaudes.

2. Thé en vrac, boule à thé et cafetière

La prochaine fois que vous ferez une pause café/pause thé, observez bien : le thé est souvent présenté dans des sachets individuels emballés dans du plastique, et les touillettes et capsules à café en plastique sont autant de déchets non recyclables.

Il y aurait même du plastique dans les sachets de thé en papier.

Filtres à café pour être plus écolo au bureau
Goran Ivos via Unsplash

Heureusement, il y a des solutions simples pour remédier à ça :

  • Pour le thé, passez aux feuilles en vrac (n’oubliez pas la boule à thé dans ce cas), ou aux sachets de thé compostables
  • Pour le café, échangez la machine à café à capsules contre une cafetière à piston ou des filtres (eux aussi compostables). Sinon, équipez-vous de capsules biodégradables. Ça existe 😉

3. Préparer son goûter avec zéro déchet d’emballage

Pour le goûter, on choisit souvent la facilité et ça finit en sucreries suremballées achetées au distributeur automatique ou au supermarché.

Repas fait-maison en bocal pour être plus écolo au bureau
Ella Olsson via Unsplash

D’autres solutions de goûter toutes aussi faciles et beaucoup plus saines existent :

  • Ramener un fruit ou mettre en place la livraison de paniers de fruits pour toute l’équipe
  • Stocker son pain et de quoi tartiner dans la cuisine du bureau
  • Acheter des graines, noix et fruits secs en vrac et s’en préparer des bocaux pour les petites faims

4. Faire du covoiturage quand c’est possible

Vous avez sûrement un collègue qui habite sur le chemin du bureau, alors pourquoi ne pas en profiter pour covoiturer de temps en temps ?

Cela vous permettra d’économiser de l’essence quelque fois par semaine et de contribuer à réduire les embouteillages et la pollution de l’air ambiant.

À savoir : depuis 2018, les entreprises de plus de 100 salariés ont l’obligation de mettre en place un plan de mobilité permettant de réduire l’autosolisme et d’encourager les modes de transport alternatifs.

Le covoiturage est par ailleurs fortement conseillé lors des épisodes de brumes de sable et de pollution aux particules fines !

5. Éteindre les appareils électriques en partant

À part si votre bureau se fournit en électricité solaire, vous pourriez économiser de l’énergie en éteignant vos ordinateurs, imprimantes et prises électriques en partant le soir.

À savoir : Éteindre son ordinateur et ses accessoires pendant une quinzaine d’heures permet d’éviter l’émission de 80kg de CO².

Utiliser des prises multiples à interrupteurs, des ampoules à basse consommation, des détecteurs de mouvement ou des minuteurs pour l’éclairage sont autant de petites mesures qui aideront à réduire la facture énergétique de votre entreprise.

Employé qui nettoie sa boîte mail
Cytonn Photography via Unsplash

6. Nettoyer sa boîte mail

Le stockage de données requiert beaucoup d’énergie. Quelques chiffres de l’ADEME pour y voir plus clair :

  • On envoie en moyenne 30 e-mails par jour et on peut en recevoir près du double
  • Les e-mails envoyés par une entreprise de 100 personnes sur un an représentent autant de CO² émis que 14 vols entre Paris et New-York
  • Envoyer un e-mail avec une pièce jointe de 1mo nécessite autant d’énergie qu’une ampoule de 60 watts pendant 25 minutes

Supprimez donc vos e-mails dès qu’ils ne sont plus utiles, d’autant plus s’ils ont de grosses pièces jointes. Vous pouvez également utiliser des sites tels que WeTransfer pour transférer des pièces jointes sous forme de lien.

Enfin, videz régulièrement votre corbeille et votre boîte de spams : moins il y a de données stockées, mieux c’est !

7. Limiter les impressions

Un salarié consommerait entre 70 et 85 kg de papier par an selon l’ADEME, soit 3 ramettes par personne par mois.

Corbeille et gaspillage de papier
Steve Johnson via Unsplash

Alors par où commencer pour réduire sa consommation de papier ?

  • Paramétrez l’impression en mode recto/verso
  • Privilégiez l’impression en noir et blanc
  • Choisissez du papier recyclé
  • Utilisez les copies inutiles comme papier brouillon. Vous pouvez même les agrafer pour créer des blocs-notes éphémères.

8. Mettre en place du tri sélectif pour être écolo au bureau

Poubelles pour mettre en place le tri sélectif au bureau
Charles PH via Unsplash

Il y a bien entendu toujours quelques déchets produits par une entreprise. Installer plusieurs poubelles pour chaque type de déchets permettra de les trier en amont avant de les jeter dans les poubelles collectives.

À savoir : Les entreprises de plus de 50 personnes ont l’obligation de trier leur papier.

En Martinique, l’initiative Martinique Recyclage de la SEEN organise la collecte et le broyage des documents d’entreprises.

Quelles mesures avez-vous déjà mises en place dans votre entreprise ?

Related posts