Articles

Le bureau insertion du RSMA, la clé d’un recrutement durable
Ils s’engagent, Madinmag

Le bureau insertion du RSMA, la clé d’un recrutement durable 

Le bureau insertion du RSMA est un intermédiaire irremplaçable : il donne confiance aux entreprises et un premier contrat aux jeunes volontaires.

Propos recueillis par Mathieu Rached

Renaud Bellicaud occupe un poste clé : il est le « monsieur insertion » du régiment. Chargé du bureau « relations avec les entreprises et insertion », sa tâche vient concrétiser les efforts du jeune, du régiment et de l’entreprise.

Autrement dit, pour ne décevoir aucune partie, il doit veiller « à mettre le bon candidat face à la bonne entreprise ». Un domaine d’expertise qui nécessite des qualités à la fois humaines, relationnelles et techniques dans l’offre de dispositifs d’accompagnement.

Il n’en est pas à son coup d’essai ; ancien militaire lui-même, passé par l’Afrique, les Balkans, le Moyen-Orient, puis en charge de la reconversion des candidats malheureux au concours de gendarmerie, il est un maillon clé de l’expérience SMA (Service militaire adapté) depuis six ans.

Un « vétéran », dans un univers où les encadrants militaires changent d’affectation tous les deux à trois ans, mais un vétéran imperméable à la routine.

« L’insertion durable de nos jeunes volontaires, ça se joue tous les jours, avec chaque annonce, chaque entretien, et chaque contrat ».

Rencontre avec celui qui fait signer les entreprises et les jeunes.

Renaud Bellicaud, responsable insertion du RSMA

Quels rapports entretenez-vous avec les entreprises ?

Renaud Bellicaud : Nous travaillons avec des centaines d’entre elles. Qu’il s’agisse de PME ou de grands groupes, nous avons des contacts réguliers, presque quotidiens.

De plus en plus d’entreprises anticipent les départs à la retraite, les surplus d’activité, les remplacements, les congés…, et nous sollicitent en amont.

On fait une mise à jour quotidienne de nos offres, accessibles à tous, encadrants et volontaires, à tout moment.

Ça représente combien d’offres de recrutement par mois ?

Chaque mois, nous faisons signer entre quinze et trente emplois directs !

Ça dépend des périodes de l’année, de la saisonnalité de recrutement, avec des pics de besoins dans l’agriculture, la restauration, le BTP…

Vous vous devez d’être très réactifs…

Absolument ! Nous sommes capables de répondre aux besoins des entreprises dans la demi-journée et la majorité des contrats sont signés dans la foulée.

Comment procédez-vous ?

Pour chaque annonce, nous étudions dans le détail le poste à pourvoir, (diplôme, expérience, localisation…).

Nous publions ensuite en interne le détail du profil recherché, les chefs de pôle (logistique, agriculture, hôtellerie…) nous font remonter les potentiels candidats, prêts à se positionner.

Les candidats passent forcément par vous ?

Systématiquement. Je reçois chaque jeune afin de m’assurer qu’il a le bon profil pour s’insérer dans l’entreprise.

Côté entreprise, de quels dispositifs disposez-vous pour placer vos jeunes ?

Divers dispositifs permettent de mieux réussir l’insertion du candidat.

La période d’adaptation en entreprise (PAE), spécifique au RSMA, permet par exemple à un employeur de « tester » un candidat pendant une période de quinze jours renouvelable.

À l’issue des deux premières semaines, on renouvelle pour quinze jours seulement s’il y a une promesse d’embauche à la clé.

Cette phase de flexibilité est importante pour les entreprises ?

Tout à fait, c’est un confort et une souplesse qui sont très appréciés. Ce temps d’adaptation supplémentaire peut changer les choses et devenir clé pour un recrutement réussi et durable.

C’est aussi notre rôle de trouver avec l’entreprise la meilleure formule pour favoriser le recrutement… On facilite les choses en cultivant un cercle vertueux de confiance. Tout le monde y gagne.


Rendez-vous : Rencontres MAD’IN SMA, 18 mai 2019

Le 19 décembre 2018, au Fort Saint-Louis à Fort-deFrance, 400 jeunes sont venus rencontrer une quarantaine d’employeurs réunis par le RSMA, avec des postes à pourvoir tout de suite.

En 2019, le RSMA propose une nouveauté aux entreprises et au public.

Venez nombreux le samedi 18 mai aux « rencontres MAD’IN SMA » afin de visiter les infrastructures dédiées à la formation sur le site du régiment au Lamentin.

Le RSMA, vu de l’intérieur.

RSMA Martinique
www.rsma-martinique.com
0596 42 56 26 / 0596 42 56 28

Related posts