Articles

Batché : la technologie au service de la mobilité aux Antilles
Actualités des réseaux, Dossier spécial

Batché : la technologie au service de la mobilité aux Antilles 

Lorsqu’il s’agit de transport, d’indépendance et d’autonomie, se pose souvent la question de l’acheminement des biens et du transport de personnes.

Julien Gemieux, fondateur de l’application « Batché ! Caribbean », propose sa vision sur les évolutions du secteur de la mobilité aux Antilles.

Quelles sont les solutions que l’on pourrait apporter à la problématique générale du transport ?

Julien Gemieux : Dans nos régions domiennes, nous observons un parc automobile très important. L’un des impacts étant les innombrables bouchons, même hors des heures de pointe.

En dépit d’une volonté d’amélioration des transports publics (en Martinique le TCSP), la mobilité des personnes reste problématique.

Le secteur du transport s’adapte et innove, même chez nous ! En effet, diverses applications mobiles ont vu le jour aux Antilles proposant la mise en relation entre particulier et chauffeur, du covoiturage ou des services de coursiers et livraison et tout ceci en quelques clics.

« Batché ! Caribbean » fait partie de ces nouveaux acteurs du secteur. Mais il est le seul à proposer tous ces services sur une seule et même application.

Ces solutions ont déjà fait leurs preuves ailleurs. Il est temps de proposer une offre en lien avec nos spécificités géographiques et démographiques afin d’améliorer le quotidien de tout un chacun.

Quel est votre parcours ?

Après avoir obtenu mon Bac STI électronique à Trinité, j’ai intégré I2M SupdeCo Caraïbes afin de valider un DUT informatique.

J’ai ensuite intégré une école d’ingénieurs et obtenu un master II.

J’ai commencé ma carrière en tant que consultant dans les entreprises du CAC (télécom, en banque finance assurance, industrie pharmaceutique).

Depuis, j’ai créé ma structure et participe à divers projets en veille technologique.

Pourquoi cette application Batché ?

La problématique des transports était réelle pour moi. Se déplacer pour aller au lycée, au cinéma, à la plage relevait du parcours du combattant.

Lors de mes déplacements, j’ai pris l’habitude d’utiliser ce type d’application.

Conscient de leur utilité, je souhaitais proposer une application similaire aux Antilles et participer à ma façon au développement de la mobilité de mon île.

Quel est votre conseil pour la jeunesse antillaise ?

Certains disent qu’il n’y a rien chez nous, que cela ne vaut pas la peine. Mais la vraie question est : Que fais-tu pour ton île ?

Nous avons tous des idées géniales trop souvent contenues. Ensemble nous pouvons créer une autre Martinique, une autre Guadeloupe, une autre Guyane. L’avenir de nos régions est entre nos mains.

Je reste persuadé qu’en travaillant ensemble donc en s’entraidant, nous pourront porter nos régions au-delà des sommets.

REZODOM
0696 28 41 40
contact@gmail.com
rezodom.strikingly.com

Related posts