Articles

CMAR Martinique : retour sur la Semaine Nationale de l’Artisanat
Actualités des experts, Madinmag

CMAR Martinique : retour sur la Semaine Nationale de l’Artisanat 

Retour sur la Semaine Nationale de l’Artisanat de la CMAR, une semaine de mise en lumière des acteurs de l’artisanat local. 

SNA : trois lettres pour une opération d’envergure nationale, ancrée localement au plus près de ceux qui par leur métier transforment, réparent, produisent une valeur ajoutée.

Les ambitions de la SNA

Cette semaine, qui s’est déroulée du 3 au 9 juin 2019, visait aussi bien à célébrer les savoir-faire et les métiers de l’artisanat qu’à rappeler la place majeure de ce secteur dans l’économie du territoire.

Majeure en termes de création de richesse, d’emplois, et d’opportunités professionnelles.

Majeure encore en représentant 30% de l’économie locale… et sans doute encore un peu plus dans les années à venir à en croire les prévisions du service économique de la Chambre de Métiers et d’Artisanat de Région Martinique.

Au-delà des chiffres, il était question aussi et surtout de rappeler la contribution des entreprises de l’artisanat à la qualité de vie des Martiniquais ainsi que de démontrer que de nombreuses opportunités de carrières sont à saisir dans l’artisanat

Retour sur la Semaine Nationale de l’Artisanat, une opération grand public de la « première entreprise de France ».

L’opération “Vis ma vie” de la Semaine Nationale de l’Artisanat

« Apprenti d’un jour », l’humoriste Gilles Saint-Louis s’est essayé aux ateliers coiffure et pharmacie du CFA de Rivière-Salée avant de concourir à une course de barmen parmi les apprentis en restauration.

De son côté, Mounia, ex-mannequin, a succédé à Aurélie Nella et Jocelyne Béroard pour une immersion dans le BTP, avec les équipes de l’entreprise “1,2,3 Gouttières”.

Jean Emmanuel-Émile a quant à lui réussi son initiation à la Petite Brasserie Martiniquaise, où il s’est prêté au pesage et concassage du malt, à la préparation de palettes, au vidage des cuves; en un mot à la fabrication d’une bière artisanale locale.

L’excellence de la filière bois 

Au cours des visites de terrain qui ont rythmé les déplacements du président de la CMAR Martinique, les acteurs du bois sur le territoire de CAP NORD ont été mis à l’honneur.

Sous le thème « Le bois dans tous ses états », plusieurs entreprises artisanales ont été sollicitées et visitées pendant la Semaine Nationale de l’Artisanat :

  • Tribeau Charpente, en exercice depuis 2011
  • Les Meubles Querbel qui réussirent à se faire un nom dans la fabrication locale de meubles en bois précieux
  • La Menuiserie Battery Marcel en activité depuis 18 ans en Martinique, capable de fabriquer escaliers, balcons, menuiseries et des réalisations de tournage
  • Sully Cally, facteur d’instruments de percussions en bois et tonnelier, fut également mis en lumière

Cette journée de visite d’entreprises d’artisans est une illustration de la grande diversité des techniques, des ateliers et des réalisations à partir de la même matière première.

Stars et métiers 2019

Pour clôturer cette Semaine Nationale de l’Artisanat, trois artisans ont été mis à l’honneur et ont reçu le trophée Grand Prix de l’Artisanat “Stars et Métiers” en présence de Franck Robine, préfet de la Martinique, d’Henri Salomon, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, d’artisans et de personnalités du monde économique et politique.

  • C’est Eugène Cibille, gérant de Sushi Péyi, traiteur japonais, lancé en 2015 et déjà renommé, qui fut distingué du prix Stars et Métiers dans la catégorie Grand Prix Responsable et du prix Artisan de l’année récompensant l’excellence des chefs d’entreprise artisanale. Un titre qui l’a mis en lice pour l’édition nationale du concours Stars et Métiers. 

Boucher charcutier nouvelle génération 

Né dans une famille d’éleveurs, Steve Amant est devenu boucher charcutier local en ouvrant « Prairie Amant » à Ducos en 2016.

La chanteuse Suzie Trébeau, « artisane d’un jour », fit la connaissance de cet univers auprès du trentenaire passionné.

Une bête de travail, en poste dès 4h du matin et souvent jusqu’à 22h, figure de proue de cette nouvelle génération d’artisans bouchers dévoués à offrir à leur clients « le moment gastronomique de leurs rêves ».  

CMA Martinique
www.cma-martinique.com

Related posts