Dossier spécial La Réunion RéuniMag

Orika une belle vitrine de La Réunion

Orika

Créée en 2001 par son dirigeant actuel, Fouad Mazouz, la société Orika gère près de 10 000 logiciels d’encaissement et réalise à ce jour 80 % de son chiffre d’affaires à l’export. Régulièrement, son équipe d’ingénieurs, pour la plupart originaires de l’île, sillonne le monde, à la rencontre de ses clients. Une jolie success story locale.

Avec son équipe composée de vingt ingénieurs, pour la plupart originaires de La Réunion, Orika réalise plus de 80 % de son chiffre d’affaires à l’international et gère près de 10 000 caisses et solutions de transaction à travers le monde. Avec son activité, l’entreprise a su faire parler de notre île dans bien des contrées : des pays de l’Océan Indien à La Pologne, l’Italie, la Belgique, le Maroc, la Côte d’Ivoire, Singapour, ou encore les Etats-Unis. Autant dire que son équipe a parcouru des kilomètres depuis seize ans, et elle compte bien continuer… avec la même philosophie et le même dynamisme qu’à ses débuts, avec l’agilité et la réactivité qui font la réputation des petites entreprises innovantes.

La société propose de nombreuses solutions informatiques qui répondent aux besoins spécifiques de ses clients. Depuis le début de l’aventure, « nous avons pour leitmotiv de développer des outils adaptés aux attentes des acteurs de la grande distribution et du commerce spécialisé, à leurs contraintes techniques et à leurs exigences, et cela sans instaurer par la suite une relation de dépendance client/fournisseur ». Plus qu’un argument commercial, il s’agit pour le dirigeant de l’entreprise, Fouad Mazouz, d’un véritable état d’esprit qui a pu pleinement s’exprimer en utilisant le système d’exploitation Linux pour développer ses logiciels. En ayant recours à la plateforme open-source, où les lignes de codes sont libres d’accès, Orika propose des solutions de transaction et de gestion modernes et personnalisables.

Orika2

Pour développer ses offres sur-mesure, Orika a fait le choix de débuter sa relation commerciale par un important effort R&D. L’entreprise s’assure ensuite que les caractéristiques intrinsèques du logiciel qu’elle propose à un nouveau client s’adaptent parfaitement à sa réalité quotidienne. Aussi, son équipe l’installe dans un premier magasin. Ce test grandeur nature dure plusieurs mois et permet de rendre plus performante la solution informatique, en prenant notamment en compte les retours d’expérience.

Installée sur le parc Technor à Saint-Denis, Orika a su ainsi s’ouvrir les portes de l’international grâce à la souplesse de ses produits et convaincre des acteurs de la grande distribution et du commerce spécialisé grâce au bouche-à-oreille. La grande distribution réunionnaise et des acteurs locaux comme les groupes Ravate, Caillé et Vindemia ont participé à son succès. Ils ont été les premiers à croire au potentiel d’Orika et aux solutions qu’elle a créées. En faisant confiance à la start-up qu’elle était à ses débuts, ils ont façonné son image et sa réputation au sein de leurs secteurs respectifs. La recette du succès : beaucoup de travail et de recherche, une grande exigence qualité, et un peu… de La Réunion !

/* ]]> */