Dossier spécial La Réunion RéuniMag Services

Alternative RH Libérez la créativité et les talents de vos collaborateurs

DOSSIER HANNAA INGAR - copie

Avec ARTernative RH, Hannaa Ingar propose de faire entrer l’Art dans l’entreprise pour libérer la créativité et les talents. Si la démarche est originale, elle s’appuie sur des outils concrets et est portée par une femme aussi bien dotée de l’expérience de ses pratiques que fine connaisseuse du monde de l’entreprise.

Par Benjamin Postaire

« L’art au service de l’entreprise ». Vaste expérience que l’approche prônée par ARTernative RH. Pourtant, loin d’être abstraite, elle a pour but d’apporter des solutions concrètes aux salariés et donc, aux entreprises. « Le monde n’a jamais été aussi rapide à plusieurs niveaux : sociologique, technologique, business. Les entreprises cherchent constamment à s’adapter, à être innovantes, créatives », explique Hannaa Ingar, celle par qui l’art entre dans les bureaux.

Née dans une famille de commerçants, Hannaa a fait une prépa HEC à Paris suivie d’une Ecole de Commerce. Depuis dix ans, elle travaille comme chargée d’affaires « Grandes Entreprises » au Crédit Agricole de La Réunion « qui m’a accompagnée et soutenue dans cette démarche », tient-elle à préciser. « J’ai l’expérience d’une entreprise familiale par mes parents, la vision interne d’une grande structure avec le Crédit Agricole et une vision externe des différentes problématiques via mes clients », ajoute-t-elle.

De là, est né un constat. « Un bon business model ne suffit pas. L’or noir des entreprises, c’est l’engagement et la créativité des êtres humains qui y travaillent. Car la créativité n’est pas réservée aux artistes, elle concerne chacun de nous dans nos actes quotidiens », affirme-t-elle. Avant d’ajouter : « Mais la très grande majorité des salariés français se dit désengagée de la mission de l’entreprise, lieu où se vit une bonne partie de la vie de chacun. Dans cette course effrénée, face à toutes sortes de pression, ils se sentent surmenés, à perdre le sens de ce qu’ils font. Ces sentiments sont porteurs de conséquences plus ou moins graves, à plus ou moins long terme, au niveau individuel et collectif ». L’objectif d’Hannaa : donner des outils pour aider chacun à gérer ces pressions, à donner le meilleur de lui-même.

« Elle incarne ce qu’elle transmet : la capacité à s’adapter »

Pour y parvenir elle propose et organise, avec ARTernative RH, un programme pluridisciplinaire fondé sur des phases dites de « vide fertile » et des phases plus dynamiques, se voulant ainsi « fidèle au mouvement de la vie ». Le point de départ du voyage ARTernative RH est une journée mêlant relaxation guidée, exercices de Qi-Gong, ateliers de peinture abstraite, conférence, puis une approche personnalisée en fonction des problématiques spécifiques de chaque entreprise est proposée, dans une vision long terme.

Le long terme, c’est l’essence même de ARTernative RH. « Sur le constat de souffrances au travail, de perte de sens, on ne peut pas simplement mettre du vernis avec des actions court terme, il faut un accompagnement et des outils pour aborder les tâches quotidiennes autrement », assure-t-elle. Sa méthode, Hannaa l’a d’abord appliquée à elle-même. Elle se souvient : « A 30 ans, j’étais en proie à une certaine routine et j’ai eu envie de me renouveler. Méditation, peinture, arts-martiaux, formations en médecine chinoise, voyages et retraites en Inde et en Chine, je me suis reconnectée avec mon monde intérieur pour appréhender l’extérieur et ses multiples sollicitations autrement ».

Déjà intervenue dans de grandes entreprises comme EDF, elle constate assez rapidement des résultats palpables. « Durant mes journées point de départ, les participants en arrivent à dépasser les rapports de fonctions et à se découvrir autrement, assure-t-elle. Tout au long de la journée, les visages s’apaisent, l’atmosphère est joyeuse, c’est ce que j’appelle la décompression utile, première étape franchie du processus ». Des salariés plus créatifs pour une entreprise plus agile, sans rien révolutionner, Hannaa Ingar propose une solution qui porte parfaitement ce nom : l’ARTernative.

/* ]]> */