Karumag Services

Christelle Chulem libre et engagée

Christelle Chulem

A 31 ans, Chrystelle Chulem s’engage corps et âme dans son métier. Appliquée, rigoureuse cette avocate qui intervient essentiellement du droit des affaires et du droit du travail est à la tête de son propre cabinet. 

Par Willy Gassion

Chérir la liberté 

C’est en son nom et en son seul nom que Chrystelle Chulem a choisi d’être avocate. La liberté ! La liberté à laquelle elle est attachée viscéralement. « Petite, je voulais être magistrate parce que certaines situations m’ont vite fait acquérir la notion de justice. En grandissant, je me suis rendue compte que les magistrats n’étaient pas si libres que ça. Ils n’ont pas forcément le choix de leur poste ou de leur implantation au sortir de l’école de la magistrature. Cet aspect de la magistrature ne me plaisait pas. J’ai toujours eu envie de liberté, la liberté est intimement liée à la profession d’avocat. Je trouve stimulant de me fixer de nouveaux défis, c’est d’ailleurs pour cette raison que je suis partie à Londres après avoir fait l’école des Avocats à Paris. Je suis une personne indépendante. Je crois que cela explique le fait que j’exerce ma profession à mon compte et non plus en collaboration. Cette expérience m’a donné des bases solides, elle m’a permis d’apprendre mon métier mais dès que je me suis sentie apte à voler de mes propres ailes, je l’ai fait. » 

C’est à son éducation que l’avocate doit sa détermination et son engagement. « L’éducation que j’ai reçue a un impact sur ma vie professionnelle.Très tôt, j’ai pris conscience que la confiance qui m’était accordée faisait reposer sur moi une grande responsabilité. Dans ma famille, la valeur travail a une importance capitale. On m’a inculqué que je devais me prendre en charge, ne pas dépendre des autres, et travailler dur pour atteindre les objectifs que je me fixe, c’est ainsi que j’envisage mon métier. » 

Un engagement sans faille 

Chrystelle Chulem, titulaire d’un Master en droit des affaires, a décidé d’exercer dans ce domaine et en droit du travail. « Ce sont des sujets qui m’ont toujours intéressé. Je peux apporter ma plus-value sur ces sujets-là : la connaissance, la technicité, la disponibilité et l’engagement. » Depuis deux ans, elle possède son propre cabinet après avoir été collaboratrice dans deux cabinets d’avocats. « Quand je me suis installée mon objectif était de pouvoir travailler à ma façon, assurer une disponibilité et une qualité de travail à mes clients. »
Un engagement tant personnel qu’intellectuel sans faille.

Bannir l’impossible, démontrer, convaincre encore et toujours, porter sa robe noire comme on porte une côte de maille pour partir au combat, au nom de la justice. « Même dans les dossiers qui semblent mal engagés, il est toujours possible de limiter au maximum les conséquences pour le client. L’objectif est de toujours faire en sorte que le client gagne au bout du compte.» Même si elle a un objectif de développement pour son cabinet « avoir plus tard des partenaires, des collaborateurs, des associés, je travaille pour l’instant avec une assistante et cela se passe très bien », Chrystelle Chulem reconnait que l’essentiel pour elle est ailleurs. « Mon objectif premier est et restera celui de la qualité : le travail rigoureux et appliqué, respecter mes engagements, conseiller et accompagner mes clients pour toujours défendre au mieux leurs intérêts. » 

Chrystelle Chulem 

Avocat à la Cour 

9 imp. Les Palétuviers

Local n°5 – Jarry

97122 Baie-Mahault 

0590 94 18 09 

chrystellechulem.avocat@gmail.com 

/* ]]> */