Actualités des réseaux Guyamag Karumag Madinmag

ACPA : « Les Outre-Mer doivent reconnaître leurs atouts et leurs contrastes ! »

ralph-couteperoumal

D’origine martiniquaise, Ralph Couteperoumal est membre du réseau de l’Association des Classes Préparatoires Antillaises (ACPA). Diplômé d’école de commerce en 2014 et aujourd’hui installé à Sainte-Lucie, il a à cœur
de contribuer au développement du tourisme dans le bassin caribéen.

L’importance d’une formation au plus proche du réel

Deux années de classes préparatoires au rythme intense et un concours d’entrée exigeant, c’est ce qu’il a fallu à Ralph Couteperoumal pour intégrer l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes en 2008. Séduit par la formation, fondée sur le management responsable dans un contexte international, Ralph a profité du cadre idéal pour confirmer son engouement pour le marketing touristique. “Le tourisme, c’est avant tout un métier de terrain”. Ralph l’a très vite compris, en partant à la découverte du secteur au fil de ses stages dans des domaines d’expertise différents. Commercialisation de packages dans une agence de tourisme en Martinique, développement de stratégie de marketing et de promotion pour le Kenya Tourism Board, marketing éditorial, promotion de la destination Martinique à Montréal… Des outils à adapter à chaque territoire pris dans sa particularité. Ralph rappelle d’ailleurs l’importance de la sensibilisation des étudiants à des enjeux concrets, comme il a pu l’expérimenter lors de sa spécialisation à l’Université de San Ignacio de Loyola au Pérou. “Apprendre à générer des solutions à travers des problématiques in situ”, c’est un élément primordial dans la formation des futurs acteurs du tourisme dans nos territoires d’Outre-Mer.

Destination Caraïbes : comment démarquer les Antilles-Guyane ?

De Sainte-Lucie à la Martinique, de la Guadeloupe à la République Dominicaine, il n’y a qu’un pas ! Et pourtant, Ralph en est conscient, il est nécessaire d’adapter la stratégie de promotion touristique à nos spécificités : ce qu’est l’éco-tou-risme au Costa Rica, ou encore ce que sont les lunes de miel luxueuses à Sainte-Lucie, n’est évidemment pas transposable à chaque territoire. “La Martinique, la Guadeloupe ce sont à la fois des destinations vertes, culturelles, culinaires, balnéaires…” Doit-on pour autant choisir un marché au détriment d’un autre ? Sur ce point, Ralph rappelle la nécessité d’un consensus entre les différents acteurs locaux du tourisme. Au-delà des marchés de niche, il reste envisageable de miser sur une synergie Martinique-Guadeloupe, afin de de capter un nombre supplémentaire de touristes.

ww.acpa-asso.com

Une application smartphone
(Google Play et Apple Store) : acpa asso

Twitter : @acpa_asso

Facebook : ACPA Association des Classes Préparatoires Antillaises 

LinkedIn : ACPA

Par mail : contact@acpa-asso.com

/* ]]> */