Dossier spécial Guyamag Karumag Madinmag

DOSSIER Evènementiel : l’art de créer l’événement

Capture d’écran 2016-07-10 à 09.39.07

Festivals, concerts, tours cyclistes, rencontres nautiques, rendez-vous jazz, zouk et soca, événements culinaires et culturels, carnavals et clubbing : les grandes vacances sous le soleil des Antilles sont hautes en couleurs. Dans les coulisses, des professionnels de l’événementiel s’activent.Si l’on filait la métaphore, l’événementiel pourrait être une salle de spectacle : sur la scène, les artistes ; derrière la scène, le back stage en ébullition ; devant la scène, le public ému lorsque la prestation est réussie. L’événementiel est un spectacle exigeant qui convoque un nombre important de corps de métiers : assistante commerciale événementiel, chargé de projet événementiel, directeur d’agence événementielle, directeur d’exploitation d’un centre de congrès, hôtesse d’accueil, organisateur de business events, d’évènements sportifs ou de soirées, responsable de projets culturels, wedding planner, responsables communication…Mais aussi éclairagiste événementiel, ingénieur du son, électricien, techniciens, musiciens… En assurant la création, la promotion et l’organisation d’évènements à caractère culturel, sportif, touristique, politique ou festif, ces events makers se révèlent capables de rassembler consommateurs, clients, presse, salariés, particuliers, amis ou familles, parfois par dizaines de milliers, autour d’un thème ou d’une célébration. Une performance en soi. Car, si créer un évènements est un moyen efficace et relativement peu onéreux de fédérer, de partager ou de faire parler d’une entreprise, encore faut-il que l’évènement en question soit à la hauteur !

/* ]]> */