fbpx

Articles

L’actualité de contact entreprise Martinique : Le Livre Bleu
Madinmag, News

L’actualité de contact entreprise Martinique : Le Livre Bleu 

Une Martinique plus ouverte… sur la mer.

Comment réussir notre ouverture au monde sans se tourner vers la mer qui nous entoure ? La mer est l’une de nos principales ressources, qui peut faire de nous un espace de dimension… continentale ! Une ressource mal exploitée, avec des atouts clairement identifiés par le Livre Bleu de Contact-Entreprises. Extraits.

Ce Livre Bleu est téléchargeable gratuitement sur www.contact-entreprises.com

La mer, notre premier atout naturel

(…) Créer des hébergements « avec une histoire », dans une île magnifique, c’est bien. Que cette île magnifique soit aussi une île « avec une histoire », c’est encore mieux. Pour que la Martinique devienne une destination « unique », il faut que notre île soit porteuse à la fois d’un imaginaire culturel fort et d’une histoire unique.

Et là, en terme d’histoire forte à raconter, nous avons l’une des histoires les plus « incroyables mais vraies » du monde. Une histoire que nous avons, il est vrai, payée très cher. Si nous étions Américains, nous « vendrions » la tragédie de Saint-Pierre comme une histoire « bigger than life » et nous ferions du « Petit Paris » de 1902 « one of the biggest lost city in the world ». La légende de Cyparis pourrait inspirer un spectacle aussi fascinant et grandiose qu’un Son & Lumière de Las Vegas, sur « one of the greatest survivor of all times ». Les exemples ne manquent pas de « shows » français qui épatent les Américains, du Spectacle du Puy du Fou aux installations de Royal de Luxe…

Pour tous les plongeurs amateurs d’épaves, Saint-Pierre « underworld » est un « Magic Kingdom » sous-marin unique au monde.

La Montagne Pelée est plus qu’un des plus beaux volcans encore actifs, c’est le cadre grandiose de cette histoire tragique. Alors, partir du port de Saint-Pierre pour remonter à rebours vers l’antre de la Déesse du feu Pelée devrait être un « must » pour tous les touristes.

Saint-Pierre est plus qu’une ville, c’est le décor authentique et XXL d’un des épisodes les plus forts de notre histoire. (…)

Voir Saint-Pierre, son show, ses fonds, son volcan… doit devenir une des raisons de venir en Martinique. Alors, la « journée à Saint-Pierre » deviendra non seulement un passage obligé pour tous les touristes… mais aussi, sûrement, leur souvenir le plus marquant. (…)

Développer la plaisance est une autre évidence. Au-delà de la cible des touristes « sur terre », notre île sous le vent doit aussi devenir la destination préférée des « voileux », leur base de départ ou une escale obligée vers les petites Antilles.

Sur plus de 100 000 bateaux qui transitent dans notre zone (étude ONU 2003), seuls 15 000 font escale chez nous.

Faisons de la Martinique une terre d’escale. Le marché croît fortement, notamment celui de la location de bateau sans équipage. Cette activité de plaisance draine toute une économie de commerce, de vente, de réparation de bateau… La clientèle est souvent américaine, internationale… et riche.

Elle ne demande qu’à acheter, goûter, emporter des vins, des alcools, des spécialités françaises ou martiniquaises…

Nous devons faire grandir notre image de « voiles », pour être positionné dans la tête de tous les plaisanciers comme « l’Île qui aime la voile ».

Related posts