Dossier spécial Madinmag

Dossier nautisme : la Marina du Marin, toutes voiles dehors

Marina du Marin

Tapie au fond d’une baie étroite qui s’étire sur 2 miles nautiques à l’intérieur des terres, la Marina du Marin jouit d’une situation exceptionnelle. Le premier port de plaisance de la Martinique met en avant sa double compétence de base technique et de base de loisirs pour rayonner au niveau régional. Démonstration. 

Par Perrine Jeunehomme 

Avec une capacité d’accueil de 830 postes à quai et 100 bouées, la Marina du Marin est devenue une des principales infrastructures portuaires de la Caraïbe, accueillant aujourd’hui près de 55000 plaisanciers par an. « Sa position géographique stratégique au sein de la Caraïbe, à mi-chemin entre les îles du nord et du sud, est un atout majeur », confie Simon Jean-Joseph, PDG de la SAEPP, société de gestion de la zone portuaire.

La Marina hisse Pavillon bleu

Avec la création de son port de plaisance début des années 1990, le Marin s’est tourné résolument vers la mer, entraînant dans son sillage le développement de l’économie locale. « La ville détient le label Station Nautique depuis 1998, explique Lucie Baudin, directrice de l’Office de Tourisme du Marin. Le port de plaisance, le centre de carénage et le club nautique sont des éléments clé de son développement ».

Escale incontournable pour les plaisanciers et croisiéristes, la Marina du Marin propose à sa clientèle nautique un large panel de services : la capitainerie, l’avitaillement, une laverie, un centre médical, une station-service dernière génération ou encore un service de collecte des eaux noires et grises sur les pontons. « Nous mettons tout en œuvre afin d’être à l’écoute des plaisanciers et de répondre au mieux à leurs attentes », poursuit Simon Jean-Joseph. Une centaine de professionnels sont à leur service pour les accueillir 7 jours sur 7 ».

Une activité portuaire qui s’inscrit dans une logique de développement durable. Depuis 2006, la Marina a obtenu le Pavillon bleu, un label environnemental reconnu à l’International qui récompense les efforts fournis pour réduire l’impact négatif sur l’environnement. Une deuxième phase pour réduire de 50% l’empreinte environnementale de la Marina a été lancée afin d’obtenir le label de port propre.

Cap sur les loisirs

Attablés aux terrasses des restaurants, un verre à la main, touristes et habitués prennent le large dans une atmosphère propice à la détente. « Ce port a une très belle vie ! », se réjouit Lucie Baudin. De fait, la nouvelle extension de 4500m2 créée en 2010 a transformé le visage de ce port de plaisance. Pôle touristique majeur, la Marina met aujourd’hui le cap sur les loisirs tout en continuant d’améliorer la qualité de ses services. Outre les loisirs nautiques – jet ski, paddle, pêche, visite des fonds marins, club nautique, location de bateaux à voile et à moteur, navette quotidienne pour Sainte-Lucie, la Marina offre également un large choix de magasins, des services de proximité et 7 restaurants.

Véritable ville dans la ville, la Marina est aujourd’hui un lieu d’animations, de loisirs et de détente ouvert à tous.
« Depuis 2014, nous souhaitons vraiment nous ouvrir à ces deux nouvelles cibles, les touristes de passage et la clientèle locale, précise Simon Jean-Joseph. Dans cette perspective, nous poursuivons le développement commercial du site afin de le rendre encore plus attractif et vivant. Notre ambition est d’offrir à ce public une expérience originale et inédite ».

Preuve de ce dynamisme, l’événementiel est au cœur du développement touristique. En partenariat avec la ville du Marin, l’Office du Tourisme, les commerçants de la zone ou des partenaires extérieurs, la Marina propose un programme d’animations varié toute l’année : compétitions sportives, concerts gratuits, arrivées de régates, animations pour les enfants…

Des projets ?

« De nombreux projets sont en cours afin de développer la dimension loisirs et événementielle du site, assure Simon Jean-Joseph, tout sourire. Bar à ambiance, BBQ boat, nouveaux restaurants. A terme, notre objectif est de faire de la Marina du Marin la base de tourisme nautique et commerciale du sud de la Caraïbe ».

/* ]]> */